Législatives de 2018 : le vote des Togolais de l’étranger doit être effectif



Considérée comme la sixième région du Togo, la diaspora est la première région économique du Togo en termes de flux financier qu’elle déverse chaque année sur sa terre natale. Cette contribution financière dépasse de loin les apports budgétaires apportés au pays par les partenaires en développement. S’il est une force financière pour le Togo, la diaspora, n’a en revanche pas de voix sur la gestion du pays.
Le pays ne dispose pas de statistique sur le nombre de Togolais vivant à l’extérieur. C’est à juste titre que le Directeur des Togolais de l’extérieur déclarait en 2015 : « Nous n’avons pas de données statistiques. Aujourd’hui, si on me demande combien de Togolais traversent ou ont traversé la frontière vers le Ghana il y a une semaine, je ne peux pas répondre ». En clair, il n’existe pas aujourd’hui de données de recensement sur les Togolais résident à l’extérieur. Cet aspect qui devra être pris en compte pour le dernier recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) a été ignoré.
Et donc, le Togo est le seul pays de l’Afrique de l’ouest où le vote de la diaspora n’est pas encore admis. Consciente de cette marginalisation dont ils sont l’objet, les Togolais de l’extérieur de l’extérieur ont depuis août 2017  pris une part active dans les manifestations demandant les réformes dans leur pays et leur participation au débat politique à travers leur vote. Une revendication d’ailleurs portée par la Coalition des 14 partis de l’opposition et approuvé par la feuille de route de la CEDEAO. Puisqu’un article de cet accord a admis la participation des Togolais de l’étranger aux élections nationales.
Mais curieusement les préparatifs du scrutin du 20 Décembre prochain semblent indiquer que le vote des Togolais de l’étranger sera une fois encore ausculté. D’ailleurs, la deuxième réunion du Comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO en a posé les jalons. Puisque, les facilitateurs ont estimé qu’il faut que ce vote soit effectif en 2020 lors de la présidentielle. Mais connaissant le Togo si on n’impose pas ce vote, il sera difficile d’y arriver en 2020.
Raison pour laquelle la Coalition a rappelé à juste titre que le vote des Togolais de l’extérieur constitue une de leur revendication phare, et une revendication auxquels tiennent beaucoup de Togolais à l’étranger. « Nous qui sommes à l’intérieur, nous les comprenons.  Et donc pour nous, il est important que ce vote soit effectif dès les législatives prochaines », a soutenu Mme Brigitte Kafui ADJAMAGBO.
Ce sont tous les Togolais de l’intérieur que de l’extérieur qui, depuis Août 2017, sont sortis aux quatre coins du monde pour réclamer une nouvelle gouvernance dans leur pays. Il est important qu’aucun ne soit exclu dans ce processus électoral en cours. On ne peut pas sacrifier certains Togolais parce qu’on veut se cantonner dans le délai du 20 Décembre. Si on peut faire proprement et bien les choses une fois de bon, on ne doit pas faire économie. Car très souvent, les problèmes du Togo découlent de mauvaises organisations des scrutins. Il ne sert à rien d’organiser encore des élections pour sacrifier une fois de plus des vies humaines.
C’est en cela nous trouvons judicieux l’intervention du Ministre Tibou Camara, représentant du facilitateur Alpha Condé qui estime que la date peut être revue par les chefs d’Etat si de manière consensuelle on voit que ce n’est pas faisable. « On ne sera pas dans le fétichisme des dates mais dans l’efficacité ».
Il appartient alors à la C14 de peser de tout son poids mais aussi aux associations des Togolais de l’étranger comme ils l’ont démontré depuis août 2017 de se mobiliser pour imposer le vote des Togolais de l’étranger pour les prochaines législatives. Ce ne sera que justice pour cette diaspora qui sans elle la crise économique frapperait plus les Togolais.
                                                        Po/11/09/18
                                                         Francine DZIDULA
                                                     E-Mail : togoscoop@gmail.com


Enregistrer un commentaire

0 Commentaires