TOGO : Front Togo debout appelle à une marche le 05 Octobre pour exiger la libération des prisonniers politiques


                                                                Bougies allumées devant l'Ambassade du Ghana        

Le Front citoyen Togo debout (FCTD) convie toute la population togolaise éprise de liberté et de justice à participer ce 05 Octobre à une « marche citoyenne pacifique ». L’annonce a été faite ce vendredi 28 septembre 2018 au cours de l’apothéose de la semaine « une bougie pour la liberté ». Le 24 Septembre dernier, le Front citoyen avait lancé cette campagne qui symbolise la lumière et la supplication pour mettre l’accent sur les mesures d’apaisement souhaitées par la CEDEAO.
Au cours d’une déclaration lue par le 2ème  porte-parole du Front, Me Raphael ADZARE-KPANDE devant l’ambassade du Ghana, le Front citoyen a appelé les autorités togolaises à être « des gouvernants de leur temps et être des hommes et des femmes d’Etat que des Togolais et des Africains n’oublieront pas » car selon le Front le changement est irréversible.
Notre combat, a-t-il poursuivi, s’inscrit dans la dynamique de construire un Togo nouveau où il n’y a plus d’arbitraire et de mépris des droits de l’Homme, rappelle le Front faisant le vœu que le Togo doit sortir de l’obscurantisme, de la dictature pour devenir un Etat de droits.
 La liberté tout comme les autres droits fondamentaux de l’Homme, ne se marchande pas ! Elle n’a pas une valeur marchande ! Elle n’a pas de prix ! Les responsables du Front ont appelé la population à poursuivre le combat pour la libération des prisonniers politiques notamment  Messenth KOKOROKO, Joseph EZA, Johnson ASSIBA et Foly SATCHIVI.
 Aux autorités ghanéennes, le Front les a remerciées pour leur implication dans la crise togolaise mais aussi pour avoir permis l’organisation de cette campagne devant sa représentation diplomatique à Lomé. 
        Nicodème HABIA consulté devant l'Ambassade par un médecin

« Nous comptons sur vous  pour que vous soyez également une figure pour la CEDEAO des peuples, la CEDEAO, espace de liberté et de pays démocratiques. Que par votre implication personnelle et effective, nos frères recouvrent leur liberté arbitrairement confisquée et que le Togo devienne un Etat de droit démocratique dans l’espace partagé », a déclaré le Front à l’endroit du président ghanéen Nana-Addo Akuffo.
Par ailleurs, le Front a réitéré son appel en direction de l’honorable Nicodème HABIA pour qu’il suspende sa grève de la faim. Ce dernier a lui-même allumé une bougie aussi, des mêmes que les responsables du Fronts et la population qui a fait le déplacement de l’ambassade.
Notons que la marche du 05 Octobre prochain pour exiger la libération inconditionnelle de tous les prisonniers politiques aura pour point de chute le ministère de la justice.
                                                        Po/12/09/18
                                                         Francine DZIDULA
                                                     E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires