Un plan triennal de gestion du foncier adopté


                                                Séna Kwaku ADESSOU, le Directeur de INADES-FORMATION 

Au Togo, les problèmes fonciers prennent plus de la moitié des affaires traitées au niveau de la justice. La non maitrise des limites territoriales,  l’incohérence des règles de  gestion et l’accaparement des terres sont sources de conflit avec à la clé des morts et des dégâts matériels très importants. Ces problèmes sont plus poussés dans la région maritime qui occupe 10% du territoire national mais concentre à elle seule plus de 40% de la population totale d’où l’accentuation des problèmes liés à la terre sur cet espace.
Décidés à prendre les taureaux par les cornes, les acteurs du secteur ont mis en place une Plateforme régionale sur le foncier. Celle-ci a élaboré un plan d’action triennal qui a été validé ce 25 Septembre 2018 au siège de INADES-FORMATION à Lomé.
Le document adopté porte sur la consolidation des membres de la plateforme, l’accompagnement de l’Etat à mettre en œuvre le code foncier et domanial et les bonnes pratiques de gestion des terres en faveur des femmes. Ces éléments seront  analysés au niveau de la Plateforme pour dégager des actions en vue de juguler ces problèmes liés à la gouvernance foncière dans la région Maritime.
« Si on ne trouve pas des solutions aux problèmes fonciers ne pourra pas se développer », a déclaré au cours de la rencontre Séna Kwaku ADESSOU, le Directeur de INADES-FORMATION et point focal du comité.
Et de poursuivre : « Il faut une gestion collective et consensuelle pour que la terre ne soit plus une source de conflit entre communauté. Voilà pourquoi d’ailleurs le code foncier et domanial a été voté et il est prévu qu’il soit appliqué durant les 5 prochaines années et l’évaluer pour améliorer la gestion foncière dans notre pays ».
La Plateforme régionale des acteurs de la région Maritime regroupe les représentants de l’Administration publique, les collectivités locales, la chefferie traditionnelle, les organisations paysannes, l’ordre des géomètres, les OSC, les médias.
Notons que le 05 juin dernier, le Togo s’est doté d’un code foncier et domanial de 724 articles répartis en 11 titres. Ce texte a pour objectif d’orienter le développement économique par l’institution d’une nouvelle gouvernance foncière plus efficace et durable avec une implication effective de tous les acteurs et parties prenantes en lien avec les évolutions politiques, sociales, économiques et environnementales actuelles du Togo.


                                 So/03/09/18

                                    Clarisse AFANOU

                                  E-mail : togoscoop@gmail.com



Enregistrer un commentaire

0 Commentaires