DOING BUSINESS : LE TOGO 2ème PAYS LE PLUS REFORMATEUR DE LA ZONE UEMOA


     Le PM Komi Selom Klassou suivant la présentation du classement par vidéo-conférence au siège de la BM à Lomé

Le Togo figure parmi les 10 économies qui se sont améliorées selon le classement Doing business 2019 publié ce mercredi. Le pays s’est classé 137ème sur 190, faisant un bond de 19 places par rapport au classement de l’année dernière où le Togo occupait 156ème place.

Le Togo se trouve parmi les quatre pays de la région Afrique les plus réformateurs au Monde à savoir le Kenya, la Côte d’Ivoire et le Rwanda. Dans la zone UEMOA, seule la Côte d'Ivoire fait mieux que le Togo.

Les efforts qui ont permis au Togo de se hisser à ce rang sont réformes qui concernent la facilité d’enregistrement des entreprises, la réduction au minimum du capital requis et l’exécution des contrats grâce à l’adoption d’une nouvelle loi sur la médiation. 

Ces six réformes reconnues par Doing business constituent le plus grand nombre de réformes jamais reconnues pour le Togo depuis le lancement du rapport DB en 2002. Ce qui permet au pays de se hisser dans le top 10  des économies qui ont le plus améliorés leur cadre règlementaire dans le monde. Avec 19 places gagnées le  Togo fait la plus grande progression enregistrée en Afrique cette année. En termes absolus, le score du Togo sur l’indice global de la facilité à faire des affaires ses amélioré de 6,32 points pour passer de 48,88 dans le rapport DB 2018 à 55,20 points dans le DB 2019. Ce qui traduit une réduction du gap qui sépare le cadre réglementaire des affaires au Togo des meilleures pratiques mondiales.

Dans ce classement, l’Afrique subsaharienne enregistre encore un nouveau record pour la troisième année consécutive, engageant 107 réformes l’an dernier, contre 83 l’année précédente. En outre, cette année a été marquée par le plus grand nombre d’économies ayant mené des réformes, 40 des 48 économies de la région ayant mis en place au moins une réforme, à comparer au record précédent qui était de 37 économies il y a deux ans. La région compte quatre des économies les plus réformatrices de cette année : le Togo, le Kenya, la Côte d’Ivoire et le Rwanda.

                                           Ec/02/10/18

                                         Clarisse AFANOU

                                        E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

1 Commentaires