Recensement électoral et Premier couac dans la zone 2 : avec des machettes la population arrête l’opération à Cinkassé



                                               Image illustrative 
 
Après la zone 1, l’opération de recensement électoral a mis le cap ce mercredi 17 octobre 2018 sur la zone 2. Si de façon générale, l’opération se déroule normalement sans problème majeur à part quelques  problèmes d’ordre technique, tel n’est pas le cas à Cinkassé dans l’extrême nord du pays. A l’Ecole primaire publique Gouloungoussi, le recensement a été suspendu.

A Goulongoussi, c’est avec des machettes que la population a répondu présent à l’appel. Non pas pour se faire recenser mais pour bloquer le processus d’enrôlement des électeurs. Au centre de la mésentente un problème foncier. En effet, deux communautés à savoir les Mossi et les Moba qui, revendique depuis une décennie, chacun la paternité sur l’école où était installée les Comité de  recensement de vote (CRV). Ils avaient brandit la menace de décapiter tous ceux qui vont  oser se faire recenser dans l'école sans que le problème ne soit tranché. Et aujourd’hui, ils ont mis la menace à exécution. Le recensement a été la victime collatérale d’un conflit qui couvait dans la région.

Selon nos informations, ce sont les Moba bien que minoritaire dans le canton qui ont déclenché premièrement ce matin les hostilités.  

Face à la tension qui est très vive sur le terrain, les OPS déployés au sein de l’école ont préféré rejoindre un autre CRV logé à l’EPP Gagan, à environ 1km de là.

Dépassé le président de la CELI Tone-Cinkassé, le juge DJANGNAN a alerté le préfet et le CB de Cinkassé qui se sont rendus sur les lieux pour essayer de faire baisser la tension pour que l’opération reprenne. Actuellement, les délégués de chaque communauté sont en concertation avec les autorités au domicile du chef traditionnel de la ville pour faire ramener la paix.


                                                So/07/10/18







                                                   Clarisse AFANOU







                                                       E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires