SPORT : Le Togo dos au mur



La troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 qui se joue au Cameroun est à l’honneur ce weekend. A Lomé, au stade municipal, les Eperviers croisent les crampons avec les Scorpions de la Gambie. Les poulains de Claude Leroy ont besoin d’une victoire pour se relancer dans ce groupe D dominé par l’Algérie.

Bon dernier du groupe D avec son adversaire du jour, les Eperviers pour conserver une chance de qualification doivent nécessairement prendre le dessus sur la Gambie. Le match est prévu en fin d’après midi autour de 16h.

Le gros souci du sélectionneur pour cette rencontre est son effectif. L’équipe n’est pas au complet.  Razak Boukari et Ihlas Bébou, sont forfaits pour cette rencontre en  raison de blessure. Quant au capitaine de la sélection Shéyi Emmanuel Adébayor, il est présent à Lomé mais ne pourra pas jouer. Selon Claude Le Roy intervenant sur Canal+, le natif de Kodjoviakopé décline sa convocation à la sélection. La raison évoquée : la pelouse du stade Municipal de Lomé, le seul que dispose ce pays en ce moment en mauvais état. Le stade de Kégué est en réfection. Le capitaine a alors proposé une délocalisation de la rencontre sur Accra. Requête à laquelle les autorités sportives n’ont pas accédé. D’ailleurs, la rencontre qui au départ, était prévue sur 18h est ramenée à 16h parce que la puissance de l’éclairage du stade ne permettait pas une rencontre nocturne.

Pour parer à ces absences, le sélectionneur peut alors compter les bi-nationaux qui ont finalement décidé de rejoindre les Eperviers. Ainsi on comptera notamment sur Gilles Sunu pour appuyer Matthieu Dossevi. En attendant le match retour le 16 Octobre, les Eperviers doivent remporter nécessairement cette rencontre contre la Gambie qui depuis 1983 n’a remporté de victoire à l’extérieur mais qui depuis 2017 est entrainé par le technicien belge  Tom Saintfiet, bien connu au Togo pour avoir coaché les Eperviers entre 2015-2016.

« Les deux matches contre le Togo sont très importants pour nous. Nous sommes dans un groupe difficile avec l »Algérie qui est favorite, le Togo mondialiste et qui a déjà fait plusieurs CAN, le Bénin aussi qui connait la CAN et la Gambie qui n’a jamais participé à une compétition. C’est très difficile pour nous », déclarait Tom Saintfiet chez nos confrères de Africatopsports. Des déclarations qui doivent pas détourner les Eperviers de leurs objectifs : mouiller le maillot et remporter les trois points de la journée.

                                               SP/02/10/18



                                                   Clarisse AFANOU



                                                       E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires