TOGO : Accra dépêche une équipe médicale pour évacuer Habia Nicodème ; refus des autorités togolaises



             L'ambulance venue chercher Habia
 
Nicodème HABIA a entamé ce lundi son 13ème jour de grève de la faim. Et son état de santé qui se dégrade au jour le jour laisse perplexe son entourage et les autorités ghanéennes, la représentation diplomatique devant qui le président du parti politique « Les Démocrates » observe la grève de la faim.
Les autorités ghanéennes ont dépêché une assistance médicale pour suivre l’évolution de l’état de santé du responsable politique, membre de la C14. Mais elles ont essuyé une fin de non recevoir de la part des autorités togolaises qui n’ont pas autorisé l’atterrissage de l’avion médical dépêché par Accra pour évacuer le natif de l’Avé. L’information a été révélée ce matin par le chef de file de l’opposition, M. Jean-Pierre FABRE sur radio Victoire qui émet à Lomé.
Selon l’entourage du gréviste de la faim, ce dernier a fait des crises à répétition la veille. Ce qui a inquiété le Ghana a opter pour son évacuation mais les autorités togolaises insensibles à la condition humaine ont refusé toute assistance à leur adversaire politique.
D’ailleurs, la veille réagissant sur une radio Pyramide, le Ministre Bawara a ironisé sur la grève de la faim estimant le cinéaste ukrainien est quant à lui à son 140 jour de grève de la faim.
                          Nicodème Habia en train d'être consulté par un médecin 

Le médecin venu consulté l’ex député a trouvé son état très préoccupant et a décidé de son évacuation pour suivre des soins appropriés mais l’intéressé à refusé. L’ambiance dépêché est repartie bredouille.
Notons que Nicodème HABIA observe cette grève de la faim pour réclamer la libération des prisonniers politiques incarcérés dans le cadre des manifestations publiques qui ont lieu au dans le pays l’année dernière. En tout, il reste une cinquantaine de prisonniers dans les différents lieux de détention du pays. Le prophète Pépé a quant à lui aussi décidé d’observer 48h de grève de la faim devant le siège de l’ambassade en soutien au responsable politique.
                                                   Po/14/09/18
                                                     Francine DZIDULA
                                                     E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires