TOGO : FRONT CITOYEN TOGO DEBOUT DANS LA RUE CE VENDREDI POUR EXIGER LA LIBERATION DES DETENUS POLITIQUES


                                      Les responsables du Front citoyen lors de la conférence de presse
Le Front citoyen Togo debout (FTCD) et plusieurs associations sœurs appellent la population togolaise à une « marche citoyenne pacifique » ce vendredi 05 Octobre pour exiger la libération immédiate et sans condition de tous les détenus politiques. L’information a été portée à la connaissance de la presse ce mardi au cours d’une conférence de presse tenue au siège de la Maison de la santé à Lomé.
Malgré que le président de la délégation spéciale de la ville de Lomé, le contre-amiral Fogan ADEGNON, a dans un courrier en date du 02 Octobre modifié l’itinéraire de la marche, au motif fallacieux que « l’itinéraire que vous avez joint n’est pas en phase avec la recommandation du ministre de l’Administration territoriale précisant que les axes que vous avez choisis ne peuvent plus être utilisés pour les marches après plus de sept mois de marche sur ses axes », le Front a, en toute responsabilité maintenu la marche en suivant l’itinéraire défini par la municipalité qui cantonne la marche dans le secteur de Bè.
« Comme on nous a imposé Bè, nous iront à Bè pour dire  NON à ce qui se passe dans ce pays. Nous avons trop souffert dans ce pays », a déclaré le 1er porte-parole du Front, le Professeur David DOSSEH, au cours de la conférence de presse. Et de poursuivre : « Nous sommes convaincus de ce que nous faisons. Je vous assure que s’il faut ce jour là que nous soyons seulement, nous membres du Front citoyen Togo debout et avec quelques responsables d’associations, nous ferons la marche même si nous sommes 5, même si nous sommes 10 », a-t-il laissé entendre.
Le Front citoyen qui a mené plusieurs démarches pour l’élargissement des personnes détenues et qui jusqu’à présent n’ont pas porté leurs fruits, a décidé de marcher pour exiger la libération des responsables de la société civile à savoir : Menssenth KOKODOKO, Joseph EZA, Assiba JOHNSON, Foli SATCHIVI et une cinquantaine d’autres anonymes.
« Nous ne pouvons pas rester bras croisés face à cette injustice. Nous avons mené des actions, nous sommes un groupe de pression. C’est aussi une action pour que l’état puisse entendre raison. En réalité ce sont des détenus politiques. Ce sont des situations d’injustice qui nous interpellent. Si l’Etat togolais va arrêter tous les citoyens pour mettre en prison, cette fois-ci nous sommes prêts », a pour sa part déclaré Me Raphael ADZARE-KPANDE. Il a continué que « Nous ne pouvons pas voir nos frères croupir en toute injustice en prison pendant que les vrais criminels sont en liberté. Nous ne pouvons pas accepter ».
La marche selon l’itinéraire municipal partie de :
Axe 1 : Carrefour Eglise Néo Apostolique près de Gakpoto (Point de départ)- Direction Boulevard pavé de Bè Kpota- Anfamé-Nissan-Pharmacie Miséricorde-Carrefour Petroleum-EPP Anfamé-Carrefour église des Assemblée de Dieu (Point de chute).
Axe 2 : Carrefour marché de Bè (point de départ)-Boulevard Houphouët Boigny côté Est- Direction Akodessewa-Pharmacie Cristal-Pharmacie Biova-Paroisse Evangélique d’Akodésséwa-Carrefour Diamond Bank-Route pavé direction Anfamé-Carrefour Petroleum-EPP Anfamé-Carrefour Eglise des Assemblée de   
Dieu (Point de chute).
                                                  Po/07/10/18
                                                 Francine DZIDULA

                                                     E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires