TOGO/ Nicodème HABIA de nouveau empêché d’aller se soigner au Ghana



    Nicodème HABIA, la dernière fois qu'il a tenté de sortir du territoire national

Nicodème HABIA, le président du parti politique « Les Démocrates » n’est pas au bout de ses peines. Lui qui est à sa 3ème semaine de grève de la faim. Il a été de nouveau empêché ce mardi de se rendre à Accra pour suivre de soins.
C’est la 3ème tentative infructueuse du natif de l’Avé de traverser la frontière pour aller suivre des soins dans la capitale voisine, Accra. Chaque fois, les autorités togolaises se sont opposées. La première fois c’est aux  autorités ghanéennes qui ont dépêché leur avion médicalisé que le Togolais ont refusé de donner l’autorisation d’embarquer du jeune leader  togolais. 48 heures plus tard, l’ambulance transportant le responsable politique a été refoulée à la frontière. Il n’a pas l’autorisation requise, ont estimé le service de l’immigration.
Or aucune disposition n’interdit à un citoyen de traverser la frontière sans autorisation sauf s’il est un fonctionnaire d’Etat ou un député, chose que Nicodème HABIA n’est plus.
Cette interdiction cache mal une volonté de se débarrasser d’un adversaire politique gênant.
Nicodème HABIA observe une grève de la faim illimité pour réclamer la libération des prisonniers politiques et l’application de la feuille de route de la CEDEAO. Son étant de santé jugé préoccupant exige des soins appropriés.
                                               Po/15/10/18

                                                  Francine DZIDULA


                                                     E-Mail : togoscoop@gmail.com


Enregistrer un commentaire

0 Commentaires