TOGO : NICODEME HABIA EVACUE VERS ACCRA POUR DES SOINS


 Habia Nicodème faisant le V de la victoire lors de son évacuation

Nicodème HABIA, le président du parti politique les « Démocrates » a finalement quitté la devanture de l’Ambassade du Ghana à Lomé cet après midi. Il sonnait 15h 45 quand l’ambulance de la clinique BIASA au bord de laquelle se trouvait le responsable politique s’est ébranlée en direction de la frontière Togo-Ghana.

Très affaibli, M . Habia qui a perdu plus de 10kg en deux semaines de grève de la faim-il ne buvait qu’un demi litre d’eau par jour-a été convaincu par ses collègues et les responsables de la société civile de rallier Accra où il devrait suivre des soins appropriés surtout une radiographie au niveau de l’estomac.

« Je peux vous rassurer qu’il y a d’autres collègues qui vont continuer par relayer ce que j’ai commencé parce que là où nous sommes arrivés pour le combat, nous n’avons plus droit à l’erreur. Nous allons continuer la lutte et je peux vous assurer que la lutte continue », a déclaré le natif de l’Avé peu avant de rentrer dans l’ambulance. Soutenu de chaque côté par des infirmiers, M. HABIA a fait le signe de la victoire à la population venu massivement le soutenir. Un cortège de taxi moto a suivi le convoi en direction de la frontière.
                      Habia Nicodème entouré de ses proches 


Pour l’heure, au moment où nous publions cet article, nous apprenons que l’ambulance n’a pas encore traversé la frontière. Les gendarmes exigent une autorisation du ministre YARK d’abord avant de la laisser franchir la frontière.

De l’autre côté de la frontière, attendent les services médicaux ghanéens pour l’évacuation vers Accra.

En début de soirée, le président du parti les Démocrates a reçu la visite des députés de l’opposition à l’Assemblée nationale.

Vendredi déjà le Ghana avait dépêché une équipe médicale avec à sa tête le ministre de la sécurité, M. Albert KAN-DAAPA, mais les autorités ont refusé l’évacuation sanitaire de l’ancien député.

Notons que Nicodème Yao Habia est dans son 14ème jour de grève de la faim. Il avait déjà les 3 et 4 septembre dernier observé deux jours de grève de la faim devant l’Ambassade des Etats-Unis à Lomé.


                             La foule devant l'Ambassade lors de l'évacuation

                                                      Po/05/10/18

                                                     Francine DZIDULA

                                                     E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires