DIPLOMATIE : DISCRET VOYAGE DE FAURE CHEZ LE MEDIATEUR GHANEEN


                                                                 Faure GNASSINGBE et Nana ADDOèAKUFO (photo archive)


Le chef de l’Etat togolais, Faure GNASSINGBE, s’est rendu discrètement, ce dimanche 25 novembre, à Accra au Ghana, où il s’est entretenu avec son homologue ghanéen Nana AKUFO-ADDO, médiateur de la crise qui secoue son pays depuis plus d’un an.


L’entretien entre les deux hommes d’Etat qui s’est déroulé à huis clos. Mais on s’est qu’il a  porté sur la crise au Togo. Le président togolais a informé son homologue ghanéen sur le progrès réalisé dans la mise en œuvre de la feuille de la route de la CEDEAO adopté le 31 juillet dernier et qui préconise des réformes institutionnelles et constitutionnelles suivies des élections. 


A moins d’un mois de la date fixée pour l’organisation de l’élection législative, les réformes préconisées par la feuille de route n’ont pas encore été faites. Chaque partie prenante à sa lecture de comment va se faire ses réformes. La dernière pomme de discorde concerne le projet de réforme constitutionnelle. Pour la C14, principale force de l’opposition, c’est le projet de l’expert constitutionnaliste qui doit être adopté or le gouvernement n’a pas la même lecture. Il compte donner sa touche au projet du Sénégalais Alioune Badara  FALL.


Le président AKUFO-ADDO est attendu à Lomé dans les prochaines semaines. 


Ce voyage du N°1 togolais intervient au moment où son opposition annonce 4 jours de manifestation à partir de ce 29 novembre.



                                      Po/20/11/18







                                         Francine DZIDULA







                                        E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires