MME ADJAMAGBO : "PAR TOUS LES MOYENS NOUS EMPECHERONS CES LEGISLATIVES"


                  Mme Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON, Coordinatrice C14

« Par tous moyens nous ferons en sorte que ces législatives n’aient pas lieu. Ne comptez pas sur nous pour aller ces législatives », ainsi a réagit ce lundi la Coordinatrice de la Coalition des 14 partis de l’opposition aux préparatifs de l’élection législative prévue pour le 20 décembre prochaine. Intervenant sur une radio locale, Mme Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON, a redit les mots qu’elle avait déjà tenus au début du mois quand cette même question lui avait été posée.


Si les législatives sont maintenues à la date du 20 décembre prochain, l’opposition regroupée au sein de la C14 n’y participera pas. Tirant les leçons des précédents boycotts qui ont donné un blanc-seing au parti au pouvoir de modifier la Constitution de 1992 et pour laquelle la population est dans les rues depuis plus d’un an pour réclamer son retour, de plus en plus de voix s’élever non pas pour appeler à un boycott des prochaines législatives mais à l’empêcher. Parmi ces voix figurent celle de la Coordinatrice de la C14.  


« Vous  entendiez qu’on donne notre bénédiction à la mascarade qui se prépare, à l’occasion qu’on a de  partager les maigres ressources de l’Etat, de les gaspiller », justifie-t-elle allant jusqu’à dire que sous d’autres cieux  ce gouvernement sera jugé pour les actes  qu’il pose parce qu’il « sait très bien qu’il pose des actes ne peuvent pas être acceptés, il en compte sur la force brute pour mâter ». 


Comme signaux que les choses n’iront pas comme le gouvernement le souhaite, Mme ADJAMAGBO a appelle la population à descendre dans les rues de Lomé et des villes de l’intérieur du pays pour marquer leurs désapprobations de la façon dont la feuille de route est mise en œuvre.  Cette pression populaire dit-elle c’est pour les facilitateurs. « Il faut qu’ils voient que nous sommes en colère parce qu’on est en train de dévier la feuille de route, on est en train de violer la feuille de route qui représente le minimum de ce que le peuple voulait mais par sagesse nous l’avons accepté », souligne-t-elle. Et poursuivre que la population ne doit pas croiser les bras pour dire que les facilitateurs  fassent le travail à leur place.




Lire le communiqué de la C14 appelant à la marche.

COMMUNIQUE N° 67



GRANDES MARCHES NATIONALES DU PEUPLE TOGOLAIS POUR DIRE NON AU COUP DE FORCE ELECTORAL DU RPT UNIR



Vous venez une fois encore, chers compatriotes, de démontrer votre détermination en prenant massivement part à la grande marche du samedi 17 Novembre 2018, organisée par la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise. La Coalition vous remercie pour cet excellent niveau de mobilisation. Elle vous invite à nouveau à la rejoindre, encore plus nombreux, sur toute l’étendue du territoire national, les jeudi 29 Novembre 2018 et samedi 01 Décembre 2018, pour exiger :

- les réformes constitutionnelles institutionnelles ;

- la révision du cadre électoral y compris le droit de vote des Togolais de la diaspora ;

- l’arrêt immédiat du processus électoral en cours ;

- la libération des manifestants et acteurs de la société civile arrêtés dans l’exercice de leur droit constitutionnel et la levée de l’Etat de siège de fait des villes de Mango, Bafilo, Sokodé, Tchamba, Kara et des quartiers de Lomé ;

- l’arrêt immédiat des rafles dans les quartiers de Lomé et sur toute l’étendue du territoire ;

- le retour des réfugiés et des déplacés y compris le président national du PNP, Tikpi Atchadam.

Ces manifestations suivies de meetings se dérouleront, à Lomé, suivant les itinéraires ci-dessous :



Itinéraire N°1 :



 Carrefour Eglise Néo Apostolique près de Gakpoto – Direction Boulevard pavé de Bè Kpota, Anfamé – Nissan – Pharmacie Miséricorde – Carrefour Petrolum – EPP Anfamé – Carrefour Eglise des Assemblées de Dieu ;



Itinéraire N°2 :



 Carrefour Marché de Bè – Boulevard Houphouët Boigny côté Est - Direction Akodesséwa – Pharmacie Crystal – Pharmacie Biova – Paroisse Evangélique d’Akodesséwa - Carrefour Diamond Bank – Route pavée direction Anfamé - Carrefour Petrolum – EPP Anfamé – Carrefour Eglise des Assemblées de Dieu ;



Pour les autres localités retenues, les coordinations locales préciseront les itinéraires.



Togolaises et Togolais des villes et campagnes, du Togo et de l’étranger, organisations de défense des droits de l’homme, associations de presse, syndicats et associations de la société civile, travailleurs des secteurs public et privé, artistes, élèves, étudiants, revendeuses des marchés, taximen, zémidjans, munis de drapelets togolais, une fois encore soyons tous au grand rendez-vous des Jeudi 29 Novembre 2018 et Samedi 01 Décembre 2018, pour dire non, ça suffit et exiger la restitution à notre peuple sa souveraineté en mettant fin au régime de régression nationale.

La lutte populaire est invincible

.

Fait à Lomé, le 24 Novembre 2018



Pour les organisateurs



La Coordinatrice



Brigitte Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON

                                      Po/21/11/18







                                         Francine DZIDULA







                                        E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires