LEGISLATIVES 2018; DEUX DEMI-FRERES DE FAURE GNASSINGBE ELUS DEPUTES




La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a publié le 23 décembre dernier les résultats provisoires des législatives organisées 3 jours plus tôt. En l’absence de la principale coalition de l’opposition, la C14, qui a boycotté le scrutin, c’est une « déferlante bleue » qui défilera sur le prochain parlement togolais. UNIR, le parti présidentiel, s’est taillée la part du lion des sièges en jeu en s’octroyant 59  sur les 91 sièges du parlement. Les indépendants proches de cette formation politique enlèvent 18 sièges ne laissant que 14 sièges aux partis considérés comme alliés de UNIR.


 Au vu de ces résultats, le constat qui se dégage est que deux demi-frères du chef de l’Etat Faure GNASSINGBE vont siéger au prochain parlement.


Il s’agit de Meyebine Esso GNASSINGBE alias Mey et de Senam Kodjovi Patrick BOLOUVI. Ils ont été positionnés par le parti UNIR respectivement dans les circonscriptions électorales d’Amou et d’Agou où chacun a remporté le suffrage des électeurs. 


Balouvi Patrick, directeur de la société Havas médias Togo, a été tête de liste dans sa circonscription alors que Mey GNASSINGBE, chargé de mission à la Présidence de la république, est en deuxième position sur sa liste. 


Patrick BALOUKI est le fils de la mère du chef de l’Etat alors que Mey et l’actuel chef de l’Etat ont tous un même géniteur, l’ancien chef de l’Etat Eyadema. 


Tout comme Faure GNASSINGBE avait fait ses débuts en politique en étant un élu du peuple pour finalement échoir à la présidence de la République, Mey sera-t-il en train de suivre les pas de son grand frère ? La question mérite d’être posée d’autant plus que dans le subconscient des Togolais, après Faure c’est Mey GNASSINGBE qui devrait le remplacer.


A noter aussi que d’autres proches du chef de l’Etat sont également élus.



Po/12/12/18







 Francine DZIDULA







scoopinfotg@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires