LEGISLATIVES 2018 : REPRISE DES ACTIVITES A LOME AU LENDEMAIN DU SCRUTIN



                          La circulation à Lomé ce vendredi matin

Les activités ont repris timidement à Lomé dans la matinée au lendemain des législatives, avant de reprendre leur rythme normal en début d’après midi. Les Togolais étaient aux urnes hier jeudi pour élire les 91 députés de la chambre monocamérale de leur parlement.


Dans capitale, le calme règne et les boutiques et les services étaient ouverts. Au quartier administratif (CASEF), les fonctionnaires étaient à leur poste.


« Tous mes collègues sont à leur poste. Certains sont quand même arrivés en retard en raison des difficultés à trouver des taxis motos pour les amener », a confié un agent du ministère de la santé.


La présence militaire est toujours visible quoique discrète par rapport à l’avant scrutin.


Au lendemain du scrutin, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n’a publié aucun chiffre des premières tendances. Elle a toutefois rendu public dans la matinée les chiffres du taux de participation. Il se situe à 59,96%. 


C’est dans l’indifférence totale que les Togolais attendent le reste des résultats de ce scrutin sans enjeu. Le seul inconnu est le nombre de sièges que UNIR, le parti présidentiel, va remporter. Il ne fait, toutefois pas de doute qu’elle va rafler les 4/5 des sièges lui permettant de faire des réformes à sa guise.


La principale force de l’opposition, la Coalition des 14 partis, a appelé ses militants à boycotter les élections. 

Le scrutin s’est déroulé globalement dans le calme malgré cet appel au boycott. Seulement à Kpalimé, ville située à 192km au sud-est de Lomé, des jeunes ont incendié deux bureaux de vote. Cet incident, selon le ministère de l’administration, n’a pas eu d’incidence sur le déroulement du scrutin.


Selon le code électoral, la CENI a six jours pour publier les résultats des élections et les transmettre à la Cour constitutionnelle qui doit publier les résultats définitifs.



Po/08/12/18







 Francine DZIDULA







scoopinfotg@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires