L’OPPOSITION ATTEND CE SAMEDI DANS LES RUES PLUS DE 500 000 MANIFESTANTS




L’opposition togolaise regroupée au sein de la Coalition des 14 partis (C14) qui a repris cette semaine ses gigantesques marches attend ce samedi plus de 500 000 manifestants dans les rues du pays. Jeudi ils étaient des milliers à prendre d’assaut les rues de la capitale mais aussi de certaines localités de l’intérieur du pays notamment à Sokodé, ville natale de Tikpi ATCHADAM, le chef de file de la contestation. Cette ville après être prise en état de siège a renoué aussi avec les marches avec à la clé une forte mobilisation.

Pour ce samedi, jour où habituellement il y a plus de manifestants, les organisateurs attendent plus de deux voire trois fois de manifestants que jeudi où selon les estimations des organisateurs plus de 200 000 manifestants étaient dans les rues.

Ces marches sont prévues sur quatre jours. Mais pour l’heure celle de mardi est interdite par le ministre de l’Administration territoriale qui estime qu’en dehors de la campagne électorale qui débute ce jour aucune autre manifestation publique n’est autorisée.

Cette marche c’est pour exiger :- les réformes constitutionnelles institutionnelles ; la révision du cadre électoral y compris le droit de vote des Togolais de la diaspora ; l’arrêt immédiat du processus électoral en cours ; la libération des manifestants et acteurs de la société civile arrêtés dans l’exercice de leur droit constitutionnel et la levée de l’Etat de siège de fait des villes de Mango, Bafilo, Sokodé, Tchamba, Kara et des quartiers de Lomé ;  l’arrêt immédiat des rafles dans les quartiers de Lomé et sur toute l’étendue du territoire ; le retour des réfugiés et des déplacés y compris le président national du PNP, Tikpi Atchadam.
  

                                         Po/24/11/18







                                         Francine DZIDULA







                                        E-Mail : togoscoop@gmail.com


Enregistrer un commentaire

0 Commentaires