Père Marie Chanel AFFOGNON du Mouvement « Forces vives » : « Nous ne sommes pas des fauteurs de trouble »



                                                                      Les forces de sécurité à l'intérieur du CESAL
 

Très tôt ce matin le CESAL, le lieu où le mouvement « les Forces vives Espérance pour le Togo  » prévoyait organiser sa conférence de presse, a été pris d’assaut par des forces de sécurité. Devant l’immeuble sis sur le boulevard des Armées à Tokoin plusieurs éléments des forces de sécurité se relaient : la police, la gendarmerie et l’USIG. A chaque entrée, des agents contrôlent les identités des passants.

« Nous avons été envahis ce matin par des gendarmes. Ils occupaient la cour et tout autour du centre ce qui nous indisposait. Et le directeur du Centre était obligé de les appeler pour leur dire qu’ici n’est pas un camp militaire. Ce n’est qu’après qu’ils se sont repliés de l’enceinte du centre mais ils sont toujours positionnés à l’entrée », nous a confié un employé du CESAL.


                                                          Les policiers fouillant un passant
                      

L’annulation ce matin de la  réunion du Mouvement « les Forces vives Espérance pour le Togo » n’a pas dissuadé ces éléments. En effet, le Père Pierre Marie Chanel AFFOGNON a fait part de la réception tardive du courrier du Ministre de l’Administration territoriale interdisant la conférence de presse ce matin et a, dans un souci d’apaisement annulé la conférence de presse.

« Je vous invite à ne pas vous rendre sur les lieux et je vous informe officiellement que jusqu’à nouvel ordre que notre conférence de presse est suspendue », a déclaré le Père AFFOGNON dans un message audio  diffusé sur les réseaux sociaux. 

Il a expliqué aux autorités que le sens de leur démarche  n’est pas pour «  défier l’autorité, d’organiser le désordre ou de poser un acte délinquant ». Par conséquent, il demande à l’autorité compétente de prendre des dispositions pour qu’ils ne soient pas menacés de cette façon.  
                              Une fourgonnette devant le Centre


« Nous ne sommes pas des fauteurs de trouble, et nous n’avons rien contre l’autorité, contre notre gouvernement », a indiqué le Père AFFOGNON dans son message.

Le Mouvement « Les Forces vives Espérance pour le Togo » est l’une des principales organisations de la société civile. Très actif sur le plan politique, il a fait de son cheval de bataille les réformes institutionnelles et constitutionnelles avant la tenue des élections législatives. Cette position du Mouvement a fait qu’il est dans le viseur du pouvoir en place. Récemment, le Père AFFOGNON qui est à la tête du Mouvement a été l’objet d’une cabale dans la presse locale.


Po/09/12/18



 Francine DZIDULA



scoopinfotg@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires