Sécurité routière : 40 morts et 290 blessés sur les routes togolaises dans la 1ère quinzaine de décembre




40 personnes ont trouvé la mort et 290 blessés sur les routes togolaises uniquement pour la première quinzaine du mois de décembre, a annoncé ce lundi, un communiqué du Ministre de la sécurité et de la protection civile qui fait état également d’importants dégâts matériels. Ce bilan est la recrudescence ces derniers temps de  graves accidents de la circulation routière sur toute l’étendue du territoire.

Les principales causes de ces accidents aux conséquences dramatiques sont entre autres le nom respect du code de la route, les surcharges, l’excès de vitesse et la conduite en état d’ivresse ou sous l’effet de substance illicite mais aussi les agents des forces de l’ordre qui préfèrent racketter les conducteurs des engins qui ne respectent pas le code de la route notamment le surcharge que de réprimer.

Pour lutter contre ce phénomène et diminuer sensiblement le nombre d’accident de la circulation sur les axes routiers, le ministre de la sécurité « demande instamment à tous les conducteurs d’engin toutes catégories concernées d’observer scrupuleusement les prescriptions du code de la route et de s’abstenir de tout comportement mettant en péril la vie des passagers et des autres usagers de la route », lit-on dans le communiqué qui précise que des contrôles routiers se feront incessamment. 

Le dernier accident en date est survenu le 16 décembre à Guérin-Kouka et a fait 6 morts.
 
Le ministre invite, par ailleurs, la population à la prudence particulièrement en cette période d’année où on assiste à l’augmentation du trafic routier.
Notons que pour le premier semestre de l’année 2018, les accidents de la route ont coûté la vie à 286 personnes et causé la blessure à 3 817 personnes.

So/04/12/18



 Clarisse AFANOU



scoopinfotg@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires