DAPAONG : AU MOINS UN MORT DANS DES AFFRONTEMENTS ENTRE FORCES DE L’ORDRE ET POPULATION



                                                        Des blessés conduits au CHR de la ville


Regain de violence à Dapaong. La ville septentrionale est encore le théâtre depuis ce matin d’affrontement entre forces de l’ordre et population.


Selon une source locale contactée par notre rédaction, tout est partie d’un contrôle policier.  Les policiers qui faisaient le contrôle pour défaut de casque voulaient mettre la main sur un conducteur de taxi-moto. Celui-ci dans sa fuite a heurté un obstacle et rendit l’âme. Déjà dans la nuit d’hier, des courses poursuites ont été signalées dans la ville. Elles ont repris ce matin quand la population, en soutien aux conducteurs de taxi moto de la ville, pour protester contre le comportement des policiers, jugé inadmissible et qui a causé la mort d’un des leur, a occupé les rues. Des affrontement les plus violents sont signalés au niveau Tingban Gabong. Les forces de l’ordre répliquent par des tirs de gaz lacrymogènes. 


Au moins sept personnes sont blessées dont des élèves conduites au Centre hospitalier régional (CHR) de la ville.


La ville de Dapaong est souvent une ville très mouvementée. Les affrontements entre forces de l’ordre et population civile sont souvent récurrents. 


Au Togo, plus de la moitié des jeunes sont en chômage. Le taxi-moto et la vente de carburant sont devenus une aubaine pour cette population juvénile qui se cherche de sortie de la précarité.



So/08/01/19



Clarisse AFANOU

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires