Insécurité: 3 personnes tuées par arme en l’espace de 24h au Togo



L’insécurité grandissante au Togo. En l’espace de 24heures, trois personnes ont été tuées à l’aide d’arme à feu.

Tout d’abord, le samedi, en fin de soirée, autour de 19 heures, un cambiste, a été froidement abattu dans le quartier Bè-Kpota à Lomé par deux individus non identifiés qui roulaient à moto. Selon les témoignages recueillis auprès des témoins, la victime était allée voir sa femme gérante d’une cabine de transfert d’argent quand deux hommes se sont présentés lui enjoignant de leur remettre son sac. Ne voulant pas obtempérer, il a été criblé de balles pour finalement se voir retirer le sac qui contenait une somme estimée à plus de 500 000 F.

Le lendemain, c’est sur la nationale N°1 que les coupeurs de route ont opéré. Ils ont coupé la voie sur le tronçon Kpelé-Notsè autour de 3 heures du matin. A l’aide d’une barricade posée sur la voie, ils ont fait descendre tous les passagers les dépouillant d’argent et d’objet de valeurs. Ils ont même molestés certains parmi les passagers. Comme dans le premier cas, le chauffeur d’un bus de 15 places et un autre de semi-remorque qui voulaient opposer leurs forces ont été abattus devant les passagers. 

La recrudescence de ces cas de violences avec armes inquiète. Il va falloir que le ministère de la protection civile prenne des dispositions pour rassurer et sécuriser la population.

So/03/01/19



 Clarisse AFANOU





Enregistrer un commentaire

0 Commentaires