JUSTICE : FOLY SATCHIVI ECOPE DE 2 ANS DE PRISON


                              Foly SATCHIVI porte parole du Mouvement "En aucun cas"


L’activiste politique et premier porte-parole du Mouvement politique «  En aucun », Foly SATCHIVI a été condamné ce mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis. Le procès qui avait débuté la semaine dernière a été renvoyé sur ce mercredi après la réquisition du ministère public qui a avait requis contre l’accusé 4 ans de prison. Même si le juge n’a pas entièrement suivi le ministère public ce verdict ne plait pas à la défense de l’activiste qui dénonce un procès politique.

Me Celestin AGBOGAN, avocat de l’activiste, n’a pas laissé éclater son amertume. « Je suis déçu par la justice togolaise. Lorsque le juge dit que le délit de rébellion n’est pas constitué, on est d’accord avec lui. Mais tout porte à croire que ce délit est un tremplin pour condamner Foly Satchivi à d’autres fins. On nous a dit qu’il faisait des conférences de presse, il disait des choses qui fâchaient le régime. Donc on a trouvé les moyens pour l’interpeller et lui coller des infractions. Malheureusement c’est à travers la justice que le politique arrive à ses fins, c’est-à-dire à régler des comptes à ses adversaires ». L’avocat entend faire appel de la décision.

Sur les troischefs d’accusation retenu contre le premier porte parole du mouvement «  En aucun cas », celui d’acte de rébellion a été abandonné. Il n’a été condamné que pour trouble à l’ordre public et apologie de crimes et délits.

L’ancien président de la Ligue togolaise des droits de l’étudiant (LTDE) a entamé une grève de la faim cette semaine pour exiger sa libération.


Po/09/01/19


  Francine DZIDULA
 


 scoopinfotg@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires