Affaire JP Fabre contre Firmin Teko-Agbo, un « mandat d’amener » émis contre le journaliste ?


                                                                   Le journaliste Firmin Têko AGBO


Alors qu’on croyait que le dossier était bouclé, l’affaire Jean-Pierre Fabre contre Firmin Teko-Agbo rebondit ces derniers jours. Selon certaines indiscrétions, un « mandat d’amener » vient d’être émis contre le journaliste chroniqueur politique Firmin Teko-Agbo par le juge de Premier Instance. 

En effet, une nouvelle convocation à comparaître ce mercredi 06 février devant le Tribunal de Premier Instance de Première Classe de Lomé avait été envoyée au journaliste qui, faut-il le préciser, ne se serait pas présenté. 

Daté du 22 janvier dernier, l’ordre de convocation a été transmis au journaliste le 29 janvier qui devrait se présenter devant le juge du Tribunal de Première Instance de Première Classe de Lomé ce matin à 08 heures précise. 

Contacté par la rédaction d’Africa Top Success, au moment où nous écrivons ces lignes, le confrère journaliste n’a pour l’instant pas réagi à cette information. 

Pour rappel, le président du national de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), reproche au journaliste d’avoir porté atteinte à son honneuret d’avoir publié de fausses informations à son sujet.

Invité sur la radio METROPOLYS  au mois de septembre 2018, le confrère Firmin TEKO-AGBO a énoncé des informations selon lesquelles, Jean-Pierre FABRE a supplié le président de la République Faure GNASSINGBE pour qu’il intervienne auprès du président de la BOAD afin que sa fille soit  recrutée au sein de l’institution financière.

Il l’avait par ailleurs accusé qu’au lendemain de la présidentielle de 2015, M FABRE était allé prendre de l’argent que FAURE lui aurait laissé chez le président ivoirien OUATTARA.

Alors que la citation directe de JP Fabre qui remonte à octobre dernier et qui a été reportée plusieurs fois a été prévue pour ce jour, les informations recueillies par notre rédaction rapportent que le journaliste ne s’est pas présenté. D’où la décision du juge d’émettre un « mandat d’amener » contre lui.



Source : Africa top success




Enregistrer un commentaire

0 Commentaires