FAURE GNASSINGBE A ACCRA POUR UN SOMMET SUR LA SECURITE ET LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME



A l’invitation du président du Ghana, Nana AKufo Addo, les chefs d’Etat de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso et du Togo prennent part ce  matin à Accra à un mini-sommet sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme dans la sous-région.

Cette rencontre de haut niveau, selon un communiqué de la présidence togolaise, offrira un cadre d’échange pour une meilleure approche face aux menaces sécuritaires en vue de garantir la paix et la stabilité dans la sous-région.

Ces chefs d’Etat feront un tour d’horizon de la situation sécuritaire des pays de la sous-région « principalement sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme, qui est devenu un phénomène transfrontalier et met à mal les efforts de développement des Etats ».

Ensemble, ils vont adopter des mesures idoines pour lutter efficacement contre l’insécurité et le terrorisme sous toutes ses formes, les activités illicites transfrontalières, notamment le trafic des armes, le trafic d’êtres humains, le trafic de drogue, le blanchiment d’argent. D’autres sujets sur la situation économique, financière et socio-politique de la sous-région feront également objet de discussion.

« Le Togo, qui plaide pour une coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme, entend à travers cette rencontre renforcer davantage ses relations d’amitié et de coopération avec ces pays frères pour mener à bien cette lutte dans la sous-région ouest africaine et sur le continent », souligne le communiqué de la présidence togolaise.

Cette réunion des chefs d’Etat sera précédée par une réunion des ministres en charge de la Défense et de la Sécurité et des responsables des services de renseignement.

Notons que depuis presque une décennie, l’Afrique de l’Ouest est devenue un terrain de convoitise des terroristes islamistes après leurs désillusions dans plusieurs parties du monde. Ils trouvent en Afrique occidentale, un terrain propice pour mener à bien leurs activités et la mise en œuvre de leur stratégie. Ces terroristes semblent trouver en Afrique de l’ouest un terrain fertile, propice pour mener leurs actions de recrutements et de dérouler leur stratégie.


 Po/06/02/19





 Francine DZIDULA




 scoopinfotg@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires