INSECURITE : UN CAMBISTE DE NOUVEAU ATTAQUE A DOUMASSESSE


                         (Scène d'après braquage, image archive)



Il n’est plus bon ces derniers temps d’exercer au Togo le métier de cambiste. Cette activité est menacée par des braqueurs. Chaque mois ou presque les cambistes sont l’objet de braquage sur l’étendue du territoire nationale. Lomé et Cinkassé sont les deux villes où ils sont le plus en insécurité.

Ce jeudi, en plein jour, autour de 17h, un cambiste qui revenait de son activité a été surpris au niveau de Tokoin-Doumasséssé, en face de l’ex boutique Uniprix. Les braqueurs qui opéraient à visage découverts, au nombre de deux,  à moto, ont tiré sur le cambiste et l’ont dépouillé de son sac avant de prendre la poudre d’escampette.

Atteint au pied par balle, le cambiste a été quant à lui conduit à l’hôpital pour des soins. Mais selon les informations recueillis chez les témoins, ce n’est pas le bon sac que les braqueurs ont pris. Vue l’insécurité qui entoure leur activité, le cambiste avait pris soin de dissimuler son argent ailleurs.

Ce cambiste n’est pas à sa première tentative de braquage. Il en a été victime déjà à trois reprises.

Depuis que ces actes de vol à main armé se produisent dans le pays parfois au nez et à la barbe des forces de sécurité, celles-ci n’ont réussi à mettre la main sur aucun des malfrats. Pour décourager ces actes au grand marché, le ministère de la sécurité a fait interdire la circulation des engins au sein du marché.



So/06/02/19




    Francine DZIDULA



 

 scoopinfotg@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires