LA PASSIONNANTE HISTOIRE DE LA RADIO AU TOGO



Apparue en Afrique noire pour la première fois en 1924 avec l’utilisation des émetteurs dans l’Union Sud Africaine et en 1939 dans la capitale de l’Afrique Occidentale Française (AOF) à Dakar au Sénégal, la radio a été depuis lors un fidèle compagnon du public africain. Facile à utiliser, elle est présente dans tous les ménages que ce soit en ville comme  dans les campagnes. C’est en 1953 que les Togolais feront la première fois l’expérience de la radio avec Radio Togo. Et depuis l’audience de la radio dans le pays ne cesse de s’agrandir au fil des ans devenant le premier média le plus écouté dans le pays.

Pendant longtemps, les radios publiques (Radio Lomé et Radio Kara née par la suite en 1975) ont été les médias dominants et il n’y avait pas de place pour une radio privée. Il a fallu le vent de l’Est après le discours de la Baule pour qu’on assiste à l’ouverture du paysage audio-togolais. 

En effet, à la faveur d’une résolution de la Conférence nationale souveraine qui donnait une base juridique à l’ouverture médiatique du pays, pour la première fois, en novembre 1992, une autre radio que celle de l’Etat émettait sur les ondes togolaises. C’était Radio Liberté qui avait surtout des objectifs politiques. 

Par la suite, plusieurs radios vont faire des demandes pour émettre. L’essentiel de ces demandes ne concernait que la ville de Lomé. L’une des premières radios commerciales togolaises sur la bande de Modulation de Fréquence (FM) est sans aucun doute Kanal + lancée en 1993 et devenue plus tard Radio Nostalgie et enfin Radio Légende avant sa fermeture en 2013 sur décision de la HAAC. De nos jours, la bande FM togolaise  est exploitée par plusieurs radios commerciales, religieuses, et internationales. Ils sont aujourd’hui au total 75 radios à émettre sur l’ensemble du territoire national.
So/02/02/19

Clarisse AFANOU

scoopinfotg@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires