PRESIDENTIELLE/ LES SENEGALAIS AU TOGO VOTENT DANS LE CALME A LOME


                               (Un électeur glissant son bulletin dans l'urne)



Les électeurs sénégalais se rendent aux urnes ce dimanche pour élire leur futur Président de la République parmi les cinq candidats en lice dont le président sortant Macky SALL qui brigue un second mandat à la tête de ce pays considéré comme un modèle de démocratie en Afrique. Ils sont au total près de 7,6 millions d’électeurs. Le scrutin se déroule également au Togo où la diaspora sénégalaise accomplit son devoir civique. Deux bureaux de vote sont installés dans la représentation diplomatique sénégalaise à Lomé pour les 736 électeurs.



« L’opération se déroule bien. Pour les deux bureaux de vote nous avons  démarré à 8h avec une certaine affluence et ça se passe bien », nous a confié Mme Bineta Samba BA, Ambassadeur du Sénégal au Togo.



A la mi-journée, soit à midi, heure locale et GMT, le taux de participation est de 28,66%. Ces informations sont transmises au fur et à mesure à Dakar au point focal de chaque juridiction, a indiqué l’Ambassadeur.



Tout comme au Sénégal, la diaspora sénégalaise vote pour les cinq candidats à savoir : le président sortant Macky SALL de la Coalition SENNO BOKK YAKAAR, Idrissa SECK de la Coalition IDY, Ousmane SONKO de la coalition SONKO PRESIDENT, Madick NIANG de la coalition MADICKE 2019 et El hadj SALL du Parti de l’unité et du rassemblement.



En l’absence des principaux partis de l’opposition sénégalaise (le Parti socialiste (PS) et le Parti démocratique sénégalais (PDS) qui dénoncent l’invalidation de la candidature de Karim WADE, le fils et ancien ministre d’Abdoulaye WADE, ancien président de 2000-2012, et de Khalifa SALL, ancien maire de Dakar), Idrissa SECK fait office de challenger au président sortant.




                                   (Une affiche des candidats)


Dans les deux bureaux de vote du Togo, on note la présence effective, outre du président et de l’assesseur et du secrétaire, des représentants des différentes coalitions en liste. Seules trois coalitions sont représentées par des pénitentiaires et des mandataires qui ont leur accréditation depuis Dakar, deux coalitions n’ont pas de représentants.

Le ministère des Affaires étrangères sénégalais a, quant lui,  dépêché depuis vendredi à Lomé un envoyé qui va repartir dès demain lundi avec les procès verbaux du scrutin. Le contrôle et la supervision du scrutin sont assurés dans chaque bureau par deux  membres de la délégation de la Commission électorale nationale (DECENA-TOGO, le démembrement de la CENA au Togo).  



Au siège de l’Ambassade qui sert de bureau de vote, l’ambiance et bon enfant. On discute et on rigole avant d’aller glisser son bulletin dans l’urne.



« Je viens de remplir mon devoir civique. La communauté sénégalaise au Togo n’est pas beaucoup mais les gens sont engagés. Moi je suis très heureux d’avoir accomplit mon devoir. Les élections se déroulent dans les règles du jeu, il n’y a pas de violence c’est tout ce qu’on est en train d’éviter pour le moment », nous a confié Pathé CISSE, un électeur sénégalais à la sortie de l’isoloir.



Quant à Mory DIOP, il a tenu à rendre hommage au peuple sénégalais et à sa diaspora pour sa maturité. « Vous voyez que tout le monde est en train de communier malgré que chacun a son candidat mais tu ne le sens pas parce que l’ambiance est bonne, la solidarité et la fraternité existent entre les Sénégalais d’ici. Tout le monde est à l’aise ce qui veut dire que la population sénégalaise est en train de gagner en maturité. Je souhaite que mon candidat soit l’heureux élu et que tous les autres candidats puissent le féliciter », a indiqué DIOP.



Selon l’Ambassadeur Bineta Sambe BA, les bureaux de vote seront fermés à 18h et les résultats provisoires seront communiqués dès la fermeture des urnes.



Le Sénégal est considéré comme un modèle de démocratie qui a connu deux alternances, en 2000 et en 2012, et aucun coup d’Etat,  mais les campagnes électorales sont souvent émaillées d’accusation de corruption, de désinformation et de violences.



Les ressortissants sénégalaises résident au Togo sont estimés à environ 3000 âmes selon les registres de l’Ambassade à Lomé. Ils opèrent principalement dans le commerce, dans les organisations internationales et dans le secteur bancaire.



It/01/02/19











 Francine DZIDULA









 scoopinfotg@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires