PRESIDENTIELLE 2020 : L’ANC A SON CANDIDAT NATUREL


                  Jean-Pierre FABRE, président de l'ANC


Visiblement l’unité d’action qui a fait la force de la Coalition des 14 partis de l’opposition (C14) est en train de voler en éclat en témoignent les déclarations à l’emporte-pièce que font ces derniers temps les principaux leaders de cette principale force de l’opposition. A un an de la présidentielle de 2020, chaque leader de l’opposition affiche ses intentions.



Cet après midi, la Jeunesse de l’Alliance nationale pour le changement a animé un meeting de sensibilisation à l’intention de ses militants sur le terrain de Bè-Kondjindji.



Au cours de ce meeting, l’ancien député du parti, Séverin DRAH, a laissé entendre que le candidat naturel de son parti à ces joutes électorales est Jean-Pierre FABRE.

Une déclaration qui risque de faire des remous au sein de cette Coalition qui traverse ces dernières semaines, après le scrutin présidentiel, une passe difficile qui met en mal la cohésion du groupe.

Le Président de l'ANC a été candidats à deux reprises à l'élection présidentielle. Chaque fois il a été déclaré deuxième derrière le candidat du parti au pouvoir.




Hier au cours de la réunion hebdomadaire du PNP le parti de Tikpi ATCHADAM, le conseiller de ce dernier, a déclaré de façon voilée que leur boycott du conclave est motivé par le refus de cautionner une candidature unique de l’opposition. Pour cette formation politique l’heure n’est pas encore à la candidature pour des élections mais à la lutte pour obtenir les réformes institutionnelles et constitutionnelles notamment le retour de la Constitution de 1992 et le vote de la diaspora.

Po/07/02/19







Francine DZIDULA



 scoopinfotg@gmail.com

Enregistrer un commentaire

1 Commentaires