DISPARITION D’UN CORPS A LA MORGUE DE KARA




A la morgue de Kara, a environ 420 km au nord du pays, un corps a disparu. Les faits se sont produits il y a environ un mois.

Rapportée par un service mortuaire de la ville, l’information a été confirmée par une source proche de la famille de la disparue. La défunte est une dame de la cinquantaine environ, résident à Kétao, une ville de la région de la Kara. Selon la source, la famille qui ne se doutait de rien, s’est  préparée pour les cérémonies funéraires de la défunte. C’est ainsi qu’elle est allée à la morgue pour accomplir les formalités du retrait du corps. L’agent morguier qui était là au moment de l’entrée du corps n’est plus celui qui était de garde au moment du retrait. Ce dernier après avoir préparé le cercueil a intimé l’ordre à la famille de ne pas l’ouvrir.

Ce n’est qu’une fois rentrée chez elle, où se déroule la veillée funéraire que la famille découvre médusée qu’à la place du corps, c’est un amas de chiffons qui fait office de corps dans le cercueil. L’émotion était grande et beaucoup de questions fusaient.

Certains ont soupçonné une fille de la défunte qui est de confession Eckankar d’avoir fait disparaitre le corps pour lui faire suivre les rites de son obédience à l’insu du reste de la famille puisque cette dernière amène de temps en temps sa mère à son lieu d’adoration.

Cette piste semble ne pas être suivie par la justice qui a mis la main sur les deux morguiers, qui sont actuellement gardés à la prison civile de la ville de la Kara. Pour le moment, l’affaire n’est pas totalement élucidée.


So/08/03/19



Clarisse AFANOU



scoopinfotg@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires