LE PNP APPELLE L’OPPOSITION A NE PAS SE TROMPER D’ADVERSAIRE



Devant le méli mélo et les sons dissonants qu’affiche la Coalition des 14 partis de l’opposition démocratique au Togo ces derniers temps, le Parti nationaliste panafricain (PNP), le parti de Tikpi ATCHADAM, donne l’impression qu’il sait où il va, c’est pourquoi il ne veut pas être détourné de l’objectif qu’il s'est fixé à savoir faire tomber ce régime qui régente le pays depuis plus de cinq décennies.  Raison pour laquelle il ne veut pas se tromper d’adversaire. Cette position du parti a été encore réaffirmée hier au cours de la traditionnelle réunion hebdomadaire du PNP.



Au cours de cette réunion, le conseiller du président, Ouro DZIKPA-TCHATCHIKPI a martelé à l’endroit du peuple togolais épris de changement et d’alternance mais aussi à l’endroit des responsables de la Coalition qu’ils ne doivent pas se tromper de cible car la seule chose qui importe aujourd’hui est de se concentrer sur le seul adversaire en face qui est le régime RPT-UNIR. 



A la suite du conclave organisé par une partie des partis membres de la C14, des accusations fusent des partis membres de ce regroupement pour accuser tel ou tel d’être à l’origine de l’échec de la lutte, le  PNP ne veut pas se mêler à ce débat. C’est ainsi que le parti recommande à ses militants de  ne pas se concentrer sur « les faits, les gestes et les événements des gens de notre sensibilité ». Ça ne nous amènera nulle part, croit savoir DZIKPA-TCHATCHIKPI. Mais, poursuit-il, « ne nous fera que détourner de notre adversaire et par ricochet nous faire perdre lamentablement du temps ». A partir d’aujourd’hui, continue-t-il, « tout ce qui se dira, se fera, se passera et qui n’a rien à voir avec le régime de Faure ne doit pas nous préoccuper ni de près ni de loin car en le faisant nous risquons de gâcher les efforts consentis. Nous risquons de prolonger l’échéance de la victoire ».



Que chacun apporte tout ce qu’il a de pacifique pour contribuer au succès de l’action à la prochaine occasion pour la victoire.





Par la même occasion, le responsable du parti de Tikpi ATCHADAM demande à chacun  de se prémunir des antidotes pour parachever la lutte vue la logique du régime RPT-UNIR.



S’agissant des élections locales, la position du PNP a été réaffirmée aux militants au cours de cette réunion. Pour le parti au cheval, il ne participera pas à ces élections tant que les réformes ne soient mises en œuvre avec  le retour à la constitution de 1992 et l’effectivité du vote de la diaspora togolaise partout dans le monde.



On se rappelle que dans un courrier le ministre de l’Administration territoriale, Boukpessi PAYADOWA, avait demandé au PNP de se faire représenter à une réunion d’échanger sur les préparatifs des prochaines élections locales. Le parti au cheval avait décliné l’invitation.





Po/11/02/19





Francine DZIDULA





Enregistrer un commentaire

0 Commentaires