SANTE : LE TOGO VISE UNE COUVERTURE SANTE UNIVERSELLE D’ICI 2030




La couverture santé universelle (CSU) procure des avantages indéniables à la population. Consciente que les progrès vers l’atteinte des objectifs liés à la santé et des objectifs de développement ne peuvent être atteints que lorsque tous les individus ont accès aux soins de qualité et à la protection,  l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait de la couverture santé universelle son cheval de bataille. Elle vise à terme en 2023, au niveau mondial, un milliard de personne supplémentaire bénéficient de services de santé de qualité et de protection financière. C’est dans ce sens que pour la deuxième année consécutive, la journée mondiale de la santé a été placée sous le thème : « couverture santé universelle : pour tous et tout temps ». 


La célébration de la journée mondiale de la santé a été marquée ce mardi au Togo par une conférence débat qui a réuni tous les acteurs concernés par la question de la couverture santé universelle mais aussi des hommes des médias. C’est l’occasion pour ces acteurs de partager les expériences et de faire le point du chemin parcouru par le Togo dans ce domaine. Faut-il le rappeler le Togo, depuis 2015, expérimente l’assurance maladie. Aujourd’hui, le pays a un taux de couverture assurance maladie de 33%. Cette couverture est constituée de 36 000 bénéficiaires d’INAM (institut national d’assurance maladie) et assimilés (dont les bénéficiaires de FNFI : Fonds national d’inclusion financière, de DOSI : Direction pour l’organisation du secteur informel), auxquels il faut ajouter les 2 millions de bénéficiaires de l’assurance pour les élèves du Togo (School assur) sans oublier les mutuelles de santé communautaire.


C’est pourquoi la Représentante résidente de l’OMS au Togo, Dr DIALLO Fatoumata Binta Tidiane, tout en se réjouissant de ces bons chiffres du Togo, a rappelé que c’est de « notre responsabilité et notre action à nous tous de faire en sorte que ces résultats tangibles soient poursuivis » car a-t-elle continué « la santé est un droit fondamental et c’est la santé qui donne la protection sociale, physique et économique »


Elle a marqué la disponibilité de son organisation à accompagner le Togo à atteindre cet objectif : « la couverture santé universelle ne peut pas être instaurée en imposant une approche universelle ; chaque pays à la latitude d’adopter un cheminement différent et unique pour y parvenir. C’est pour cette raison, poursuit-elle que nous avons formulé un cadre d’action afin de permettre aux pays de choisir les solutions les mieux adaptées à leur contexte », a-t-elle indiquée.


Le Secrétaire général du ministère de la santé, Sossinou AWOUSSI a déclaré que le gouvernement togolais travaille pour l’atteinte de la couverture santé universelle d’ici 2030.


Notons que la couverture santé universelle est le fait pour tous les individus-quels que soient leur statut social et leur lieu de résidence-aient accès tout temps aux services de santé essentiels et de qualité dont ils ont besoin sans que cela n’entraine des difficultés financières pour les usagers.


So/05/04/19





Clarisse AFANOU



togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires