Lutte contre le tabac en milieu jeune : L’OMS sensibilise les joueurs de l’académie « Swallows »



Environ 1,1 milliard de personnes fument dans le monde (soit plus d'1/7 de la population mondiale). Pendant que le taux de tabagisme baissait ou déclinait dans les développés, la consommation de tabac continue de grimper à un taux d'environ 3,4 % par an dans les pays en développement. Le Togo ne fait pas exception à cette progression en dépit des campagnes de sensibilisation répétées dans le pays, le taux est d’environ 31% selon une étude menée en 2011. La progression est plus poussée en milieu jeune avec surtout le phénomène de la chicha qui prend de l’ampleur auprès de cette couche.
C’est pourquoi à  l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le tabac célébrée chaque 31 mai, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), bureau du Togo, a ciblé la couche juvénile. C’est ainsi que l’académie sportive Swallows de Lomé, a servi de cadre ce 12 juin  à une causerie-débat sur les méfaits de la consommation du tabac. Les jeunes sportifs dudit centre étaient l’auditoire.

« Vous êtes encore jeunes, vous êtes la relève de demain. Il est très important que vous preniez soin de votre santé. Vous êtes dans le domaine sportif, il faut avoir le comportement sain. Il ne faut pas essayer. Il ne faut pas succomber à la tentation du tabac », a lancé Dr vinyo Kumako, Coordinateur du programme anti-tabac à l’endroit des jeunes. Et de poursuivre que si aujourd’hui, ils ont décidé de s’adresser à cette tranche d’âge, c’est parce qu’ils savent  que la jeunesse est de plus en plus tentée par la consommation du tabac véhiculée par les médias et les réseaux sociaux.

 

« Si vous n’avez pas encore essayé n’essayez pas. Ceux qui ont déjà essayé cessez », a-t-il insisté en conviant les jeunes à être le relais de ce message auprès de leurs camarades.

Message bien passé puisque le jeune Ayissou Charles Christian, 17 ans, section basket ball et qui rêve de jouer au NBA, et qui affirme avoir eu une expérience avec la chicha, à la lumière de ce qu’il a entendu, a pris la résolution de ne plus toucher à cette pipe à eau très prisée par les jeunes.
« J’ai pris la résolution de m’éloigner de la chicha qui est très nocive surtout pour nous les sportifs, qui veulent faire de longue carrière, alors que nous croyions que c’est divertissant », admet-il.
Pour sa part, Notokpe Olive, section football du centre, confie n’avoir jamais fumé de la cigarette et ne pense même pas y toucher surtout à la lumière de « ce que je viens d’entendre j’ai la certitude que le tabac n’est pas une bonne chose surtout pour nous les jeunes les sportifs. Très souvent quand on est entre amis, les mauvaises compagnies nous poussent dès fois à franchir le pas je saurai désormais un apôtre anti-tabac auprès de mes camarades ». 

Le  centre sportif Swallows est une académie à caractère social qui par le sport, la culture et l’éducation essaie de véhiculer les valeurs nobles auprès de la jeunesse. Le centre compte plus de 600 pensionnaires repartis en plusieurs disciplines comme le Karaté, le taekwondo, le football, le basket, le tennis mais aussi des disciplines culturelles comme le scrabble et le jeu d’échec. On y intègre à partir de 4 ans tout sexe.
Le tabac constitue aujourd’hui le premier facteur commun des maladies non transmissibles notamment les cancers, l’hypertension artérielle, les maladies respiratoires chroniques, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète, l’impuissance sexuelle et bien d’autres maladies.
Au Togo, depuis le 30 décembre 2010, l’Assemblée nationale a voté une loi qui règlement le secteur du tabac. Malgré qu’elle interdit de fumer dans les lieux publics, il est très fréquent de croiser des personnes en train de fumer dans la rue.



So/04/06/19

Clarisse AFANOU

E-mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires