Rejet de la liste Ensemble pour le Togo, faux et usage de faux : Mme Chausson Betty enclenche une procédure judiciaire


                                                         Pascal BODJONA, ancien ministre ministre

 

L’affaire fait grand bruit à Lomé ces derniers jours, à quelques semaines des élections locales, la première dans le pays depuis 32 ans. Il s’agit de l’invalidation de la liste « Ensemble, pour le Togo » conduite par l’ancien bras droit du président de la République, Pascal BODJONA.

Présentée dans la commune d’Agoè, la liste « Ensemble pour le Togo » a été rejetée par la Cour suprême pour « défaut de dénomination » suite à une plainte déposée par l’avocat Modjona-Esso DANDAKOU à la demande de Mme Betty CHAUSSON, présidente de l’Association « Ensemble pour le Togo ». Cette dernière reprocherait à la liste de Pascal Bodjona l’usage du nom de son association qui porterait confusion étant donné que cette dernière est apolitique. Or, tel n’a été le cas. La française, présidente de l’association « Ensemble pour le Togo » n’a jamais mandaté personne à agir en son nom. C’est ce qu’a révélé son avocat, Me Godfry EKOUE.

« On va prêter frauduleusement l’intention à Mme Betty en lui disant que c’est cette dame qui aurait poursuivi Pascal Bodjona. Mme Betty est totalement innocente, elle est en dehors de tout ce remue-ménage c’est pourquoi elle est remontée », a indiqué l’avocat au barreau de Marseille.

Et de poursuivre « Dans une société quelle qu’elle soit, il y a deux vertus qui constituent le soubassement, celle de justice et de liberté. La justice est rendue par des hommes (…) si vous donnez des éléments faux à ces hommes de droit, ils vont rendre une justice qui est tordue et obtenir de l’escroquerie en justice et donc Mme Betty entend poursuivre cette personne là. Je déposerai plainte au moment opportun pour que cette action judiciaire puisse être enclenchée».

32 ans après le Togo organise les élections locales prévues au Togo ce 30 juin. Plus de 11 447 candidats sont en lice pour les 1527 sièges à pourvoir. Les candidats sont positionnés sur 643 listes issues de 18 partis politiques, 4 regroupements et 96 listes indépendantes. Le Togo compte 117 communes.

Po/03/06/19



 Francine DZIDULA



Enregistrer un commentaire

0 Commentaires