Majorel s’implante au Togo



L’entreprise maroco-allemande de référence de  gestion de l’expérience client, centre Majorel  s’implante au Togo. L’inauguration du siège de l’entreprise sise dans le quartier de Tokoin-Doumasséssé a été présidée par le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé en présence de personnalités du top management et actionnaires du groupe, au rang desquels figurent, entre autres, Thomas Mackenbrock, Directeur général du groupe Majorel, Moulay Mhamed Elalamy, PDG du groupe SAHAM et Ghita Lahlou, Admnistratrice de Majorel.

Présent dans 28 pays avec plus de 48 000 collaborateurs, Majorel assure des prestations de gestion externalisée de l’expérience client telles que la télévente, l’assistance commerciale, l’assistance technique, la gestion des campagnes de marketing et la gestion du back-office. Ses activités débutées au Togo en octobre 2018 avec 0 collaborateurs avec l’espoir d’atteindre 100 en 2019, Majorel  emploie à ce jour plus de 150 personnes et atteindra les 300 collaborateurs avant la fin de l’année avec pour vision 500 téléopérateurs d’ici 2021 selon les prévisions.

« Cette réussite, je l’a doit à chaque collaborateur, par sa rigueur, sa discipline, le sens du contact », s’est réjoui Otmane SERRAJ, chef financier de la société. Et de poursuivre que : «  Notre métier, c’est de pouvoir apporter l’émotion, de l’excellence et du service à chaque consommateur. Et c’est grâce à la qualité de la ressource, de la formation, et de l’encadrement futur que nous pouvons s’inscrire dans la durée», a indiqué le responsable.

Cette progression de la société est confirmée par Rodrigue NICOUE, un de ses collaborateurs. « Grande est ma joie d’exprimer ma gratitude pour ce que Majorel nous a apportés au Togo. Tout d’abord, j’ai connu ce groupe en octobre par le bien d’un site de recrutement. J’ai passé des tests d’abord au téléphone et ensuite en entretien physique. Après trois semaines de formation, j’ai été retenu », a témoigné le jeune togolais sorti du chômage grâce à cette société. Six mois après, il a gravi les échelons  de collaborateur, conseiller-clientèle à superviseur. « Avec Majorel on a la possibilité de grandir, d’avoir plus de l’expérience. Certes, au début la bataille était dure. On avait des encadreurs venant d’un peu partout du Maroc, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de la France, ils nous encadraient bien mais on se disait si ces personnalités rentraient chez eux qui va piloter Majorel. C’est ainsi qu’on s’est dit qu’il faut prendre les positions qui seront libérées. Et au bout de six mois, je suis devenu superviseur. Aujourd’hui, je ne compte pas m’arrêter là, je compte pouvoir aller chercher le poste de responsable d’activité dans l’année à venir », a relaté NICOUE.  

Pour le ministre Cina Lawson, des Postes, de l’économie numérique et des innovations technologiques cette inauguration est le couronnement des efforts déployés par le gouvernement dans la mise en œuvre du Plan national de développement (PND).

Notons qu’n centre de contact offre des services de gestion de l’expérience client à distance et a pour objectifs tant la fidélisation que la conquête de clients. Ces services comprennent la télévente, l‘assistance commerciale, l’assistance technique. Ceux-ci se font à la fois à travers des canaux de communication écrit (courriel, sms, chat). Le centre de contact peut être géré en interne par l’entreprise ou il peut être externalisé auprès d’un prestataire spécialisé dans l’externalisation de la gestion de la relation client.

So/02/07/19
Clarisse AFANOU
E-mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires