Protection de l’enfance : Des productions audio-visuelles en appui à la lutte contre la migration des enfants sur le corridor Abidjan-Lagos







L'Organisation non gouvernementale Terre des hommes (TDH) et ses partenaires que sont le Mouvement des Enfants et Jeunes Travailleurs, d'une part, et ENDA Jeunesse Action, d'autre part, ont procédé ce mercredi 17 juillet 2019 à l'Institut Français de Lomé au lancement d’une série télévisée et d’un web documentaire sur les enfants migrants. Intitulés tour à tour Le Petit Migrant et Le plan de départ des enfants migrants, ces productions qui rentrent dans le cadre du projet CORAL lancé en Juin 2017,  viennent en appui aux  mécanismes de protection des enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos.

Lancement de ces productions, à en croire la Chargée de Communication et Plaidoyer à TDH Togo, Émilie SAMBOE, vise à présenter au public les outils de communication qui mettent en exergue les réalités que vivent les enfants en mobilité au plan local, national et transfrontalier. "Au-delà, nous pensons renforcer la sensibilité des acteurs gouvernementaux et ONG sur la protection et la promotion des droits des enfants migrants. Nous entendons aussi outiller les partenaires pour des actions de sensibilisation sur la mobilité des enfants", a-t-elle indiqué.

Toutefois, a tenu à préciser Mme SAMBOE, il ne s’agit à travers ces productions, encore à moins à travers le projet CORAL d’empêcher la migration des enfants. « Il suffit seulement d'étudier avec lui les contours de ce qu'il fera dans le pays d'accueil. Si le projet est jugé porteur, il faut mettre en place un mécanisme en vue de son accompagnement et de sa protection ».

Ces supports réalisés en français et en langue locale décrivent la situation des enfants migrants, leurs vécus, et mettent  l’accent sur l’accompagnement protecteur à leur accorder, tout en occultant pas les risques et les opportunités liés à cette migration. Ces supports peuvent être utilisés par tout acteur de la protection de l’enfant.

Notons que le projet CORAL vise à améliorer la protection des enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos, afin de réduire leur vulnérabilité et d’améliorer leur accès à des opportunités de développement. Transfrontalier, il couvre cinq (5) pays à savoir le Bénin, le Ghana, la Côte d'Ivoire, le Nigeria et le Togo. Dans notre pays, les localités comme Lomé, Aného, Vogan, et Kévé sont couvertes. Au terme de deux ans de mise en œuvre, ce projet  a déjà enregistré plus de vingt-trois mille enfants des deux sexes concernés par la mobilité sur les 25 000 prévus.

So/12/07/19
Godwin AFEDO
E-Mail: togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires