RONGITO veut se faire connaitre du public



Créé en janvier 2018, le réseau des organisations non gouvernementales internationales au Togo (RONGITO) qui est un regroupement des ONG internationales basées au Togo s’est fait connaitre pour la première fois au public ce jeudi à Lomé. C’est au cours d’une journée porte ouverte qui a pour thème : « les ONG internationales et l’innovation pour le développement durable ». 

Regroupant 14 ONG internationales œuvrant dans le développement durable au Togo, ce réseau se veut un cadre d’échanges, de réflexion et un groupe de plaidoyer-influence sur des sujets communs liés au développement durable. Il a pour objectifs de promouvoir la collaboration et la synergie entre les organisations membres, offrir à ses membres des opportunités de partenariats thématiques et techniques et mutualiser les ressources pour une meilleure efficience et efficacité des interventions.

Pour Antoine GIZENGA, le président du réseau, ces organisations de droits étrangers existent ailleurs et ils se sont demandés pourquoi pas au Togo. Et avec l’accord des autorités, ce réseau a été mis sur les fonds baptismaux. Aujourd’hui, l’organisation de ces journées portes ouvertes répond aux questions existentielles et «  marque notre détermination à jouer un rôle significatif sur le champ du développement sur le territoire togolais, et nous réaffirmons notre utilité pour les communautés les plus marginalisées à la base », a-t-il souligné.

A travers ces journées portes ouvertes, RONGITO veut faire découvrir ses acquis à travers des activités et projets de ses membres, ses perspectives, ses défis, son plan d’action, et surtout échanger avec le public sur les outils innovateurs pour les interventions qui contribueront à l’atteinte des Objectifs du développement durable (ODD) au Togo.


RONGITO est composé de 14 ONG internationales œuvrant dans le développement durable au Togo. Ses domaines d’intervention sont la santé, l’éducation, la protection des enfants et jeunes, le développement socio-économique, la solidarité nationale et internationale, l’environnement et l’énergie renouvelable. Les ONG membres du réseau sont : Aide et Action, Agronome et Vétérinaire sans frontière (AVSF) ; Catholic relief service (CRS), la Chaine de l’espoir (LCE), Entrepreneurs du monde (EdM), France volontaires, Handicap international humanité et inclusin, Plan international Togo, SOS village d’enfants Togo, Terre des hommes (Tdh), CBM Togo, Vétérinaire sans frontière –Suisse (VSF-Suisse), DAHW (Deutsche lepra-und Tuberkulosehilfe e.v. ) et Organisation panafricaine de lutte pour la santé (OPALS).


Clarisse AFANOU

Publier un commentaire

0 Commentaires