Atakpamé : Les agents de l'ICAT formés pour contrer la chenille légionnaire d'automne




La chenille légionnaire d'automne fait des ravages en Afrique et particulièrement au Togo. De son nom scientifique "Spodoptera Frugiperda", cet insecte qui  s'attaque à plus de 80 espèces de plantes cause d’énormes dégâts sur le plan de la production céréalière mais aussi sur le plan économique. Pour venir à bout de cet insecte et suite aux sollicitations des populations la Banque africaine de développement (BAD) a soutenu le FAO dans l’exécution de son projet dénommé OSRO, projet qui couvre tout le territoire togolais.

C’est dans ce sens que le Ministère de l’Agriculture, de la production animale et halieutique en collaboration avec la Direction des services de l’information (DSI) et la FAO a initié une tournée nationale de vulgarisation. La délégation était ce 22 août à l’étape d’Atakpamé où elle  a échangé durant deux jours avec les  agents de l’ICAT.

Pour Mr Djiwa OYETOUNDE, chargé de programme à la FAO Togo, cette initiative vient à point nommé pour permettre aux participants d'acquérir de nouvelles connaissances sur les approches de solution et les nouvelles stratégies mises en place pour lutter contre ce fléau. Il urge selon lui que chaque paysan arrive à cerner les nouvelles méthodes de lutte contre cet espèce de chenille, surtout ne pas répéter les mêmes erreurs commises sur les autres continents avec l'utilisation abusive des produits chimiques. Il a sollicité que chaque participant soit le relais auprès de leurs parents dans leurs localités respectives car dira-t-il « notre institution veut une lutte mieux gérée, bien réfléchie en Afrique pour que nous préservions la vie humaine, augmenter notre productivité céréalière tout en luttant contre ce fléau ».

À la sortie de cette rencontre, les agents de l'ICAT, outillés auront à disposition un Smartphone dotés d’une application qui leur permettra  de pouvoir détecter rapidement et avec précision les endroits où ces insectes ravageurs détruisent des cultures et le taux d'inflaxation afin de permettre à la DSI, au gouvernement et à leurs partenaires de savoir vers où se diriger et comment organiser la lutte.

D’origine tropicale et subtropicale des Amériques, la chenille légionnaire d'automne est très ravageuse. Sa femelle peut pondre entre 100 à 200 œufs à chaque pondaison.

Notons que le projet OSRO, une initiative de l'état togolais, a reçu un appui financier de la BAD à hauteur de 1 million de dollars US par le biais de la FAO.



Jean-Marc E.

E-Mail : togoscoop@gmail.com


Enregistrer un commentaire

0 Commentaires