Atakpamé : Les régisseurs de recettes des collectivités territoriales à l’école des meilleures stratégies de mobilisation de ressources



A l’heure où le Togo est engagé dans une phase de décentralisation, les collectivités territoriales pour être viables doivent faire face à de nombreux défis parmi lesquels la mobilisation des ressources. Ces dernières ont pour corollaire l'absence ou la non-actualisation du fichier des contribuables, l'absence d'obligation de résultats pour les acteurs chargés du recouvrement des recettes, la faible fonctionnalité des règles de recettes...

Pour relever ces défis le Programme décentralisation et gouvernance locale (ProDeGol) a été initié pour apporter des appuis multiformes à ces collectivités pour une meilleure mobilisation des ressources. C’est dans ce cadre s’est ouvert ce mardi à Atakpamé un atelier de renforcement à l’intention des régisseurs des collectivités13 communes partenaires dudit programme.
La rencontre vise à outiller les régisseurs sur l’organisation et le fonctionnement des régies de recettes, la gestion des relations entre le régisseur et les autres acteurs que sont l’ordonnateur, le comptable de la collectivité locale, et le receveur municipal sans oublier comment encadrer et suivre les collecteurs dans leur travail.
A l’ouverture des travaux Idrissou BOURAIMA, inspecteur central du trésor région Maritime, a laissé entendre que cette formation  permettra  aux participants d'être plus aguerris pour des résultats acceptables et encourageants dans leur fonction. De son côté, Djankpana PRE, trésorier régional des Plateaux a souligné l'importance primordiale d'une telle initiative, car a-t-il indiqué « connaître ses cahiers de charges et savoir quel rôle jouer dans ce nouveau processus de décentralisation, comment rendre plus efficace et efficiente la mobilisation des recettes, vecteur de développement de nos collectivités territoriales, est une obligation pour chaque régisseur ».
Le président de la délégation spéciale de la ville d'Atakpamé, Kassegne ADJONOU, s’est félicité de la mise en marche du train de la décentralisation et a rappelé qu'aucun développement des communes n'est possible sans la mobilisation adéquate de ses fiscalités. Il n’a pas manqué de féliciter les partenaires.
Notons que le programme décentralisation et gouvernance locale (ProDeGol) a pour mission l'organisation, la gestion et la mise en œuvre du processus de décentralisation au niveau national et sous-national, qui se base sur l'utilisation effective des compétences, capacités et structures qui ont été améliorées.

Jean-Marc E.
E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

1 Commentaires

  1. Le recouvrement de recette presente un tres grand interêt pour la décentralisation. C est le moyen qui permet de prelever les recettes sur place. Mais la sécurisation des recettes constitue toujours un problème. C'est ce qui fait que les séances de renforcement de capacités sont très importantes pour les collectivités et les efforts n'en sont que louable.

    RépondreSupprimer