Clap de fin du tournoi de Retrouvailles "KEAZ ORABANK" : L'équipe d'ORABANK au firmament



L'équipe d'ORABANK a battu au forceps 1-0 celle de l'Union Togolaise de Banque (UTB) ce samedi 3 juillet 2019 sur le terrain de la Jeunesse Club d'Agoè-Nyivé à Lomé lors de la finale du tournoi de Retrouvailles "KEAZ ORABANK". Après avoir mis au garde-à-vous les défenseurs de l'UTB à la suite d'un joli slalom, Agouda Wadou TCHANI, à la 15 min, permet à ORABANK de marquer. 

Et pourtant, à l'entame, les deux (2) formations se sont jetés dans la bataille corps et âme. C'est sur une faute d'inattention que la défense de  l'UTB a été prise au dépourvu. "Sur une balle arrêtée, mes poulains ont manqué de concentration ce qui a causé le but. Mais, il faut dire aussi que l'arbitre devait invalider ce but puisque sur ce coup, il y avait un blessé à terre ce qui a obligé mes joueurs à s'arrêter", a déploré l'entraîneur de l'UTB, Mêmê AKUESON.

Contrairement à lui, c'est une victoire méritée quoique difficile, semble dire le coach d'ORABANK, Souleymane MOUSSA. "Mes gars ont mouillé le maillot pour arracher de haute lutte cette victoire. N'eut été le manque de baraka de mes attaquants le score devrait être plus de deux (2) buts puisqu'ils avaient dominé de bout en bout l'adversaire en 1ère partie", a-t-il ajouté.

A en croire le Capitaine-président d'ORABANK, Raoul De SOUZA, le bilan est largement satisfaisant au terme de la compétition. "Les joueurs de toutes les six (6) banques engagées dans ont prouvé qu'ils ne savent pas que compter l'argent. Le niveau de jeu a été très élevé", a-t-il indiqué.

Six (6) institutions bancaires à savoir l'Union Togolaise de Banque (UTB), la Banque Togolaise pour le Commerce et l'Industrie (BTCI), la Banque Internationale pour l'Afrique (BIA), la Société Interafricaine de Banque (SIAB), la Banque Sahélo Sahélienne pour l'Industrie et le Commerce (BSIC) et l'ORABANK, institution organisatrice, ont pris part au tournoi de Retrouvailles " KEAZ ORABANK".

Godwin AFEDO
E-Mail: togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires