Kpalime : Fin de la tournée de sensibilisation et d'informations de l'INPIT



La protection de la marque ou du nom commercial d'un produit, d'un objet ou établissement qu'il soit industriel, artisanal, agricole ou de prestations de services rend illicite l'utilisation ou la reproduction de celui-ci par une tierce personne au profit des véritables initiateurs de cette œuvre.
Comment s'y prendre pour protéger ses œuvres et activités? Telle est la mission que s'est donnée du 18 au 24 août 2019, l'Institut National de la Propriété Industrielle et de la Technologie (INPIT) à l'endroit des différents corps de métiers regroupés au sein de la chambre de métiers du Togo. De Tabligbo, passant par Tsévié, pour terminer à Kpalimé.
Au cours de cette tournée l'institution a expliqué aux groupes cibles comment la protection obtenue pour les inventions, les modèles d'utilité, les marques les dessins industriels, les commerciaux, les indications géographiques, les obtentions végétales, confère aux titulaires les droits d'exploitation exclusifs dans les dix sept Etats membres de l'OAPI.
Protéger ses produits ou sa marque, c'est le vecteur de développement, axe prioritaire de la stratégie du progrès de l'industrie.Les mesures de protection et de respect effectifs des droits de propriété intellectuelle constituent un moyen de lutte contre la contrefaçon et l'usurpation technologique.
Cette démarche a été effective grâce au concours du ministre du Commerce, de l'industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale, qui a inscrit cette activité dans le plan opérationnel de son département et il a mobilisé des moyens à la réalisation d'une telle initiative.Le Directeur Général de l'INPIT,Mr Mnanta Komi LAMATETOU était secondée dans ladite mission par Mme Adja TCHANDIKOU,chef division de la documentation, information et sensibilisation de l'institution.

Jean-Marc E.
E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires