LCT se félicite de l’interdiction du Bromate de potassium dans la fabrication du pain




Dans le courant du mois de mai, plusieurs organisations de la société civile parmi lesquelles la Ligue des consommateurs du Togo (LCT) sont montées au créneau pour exiger l’interdiction du bromate de potassium dans la fabrication du pain au Togo. Un produit très toxique.



Cet appel a été entendu puisque le gouvernement togolais, à travers un arrêté interministériel N°098/MSHP/MCIDSPPCL en date du 13 juin 2019, a interdit l’usage du bromate de potassium dans la fabrication du pain et autres produits alimentaires. Une décision qui réjouit la LCT qui a exprimé ce jour au cours d’une conférence de presse, ses remerciements aux autorités togolaises.



« En tant qu’organisation de défense des consommateurs, nous allons continuer la sensibilisation pour que les  associations de producteurs de pain puisse continuer à sensibiliser leurs membres pour que des gens puissent mettre fin à l’utilisation du potassium qui est hautement cancérigène. Nous souhaitons que les autorités concernées puissent également nous soutenir dans le cadre de nos descentes sur le terrain. Nous n’allons pas continuer à laisser les réseaux de distribution de potassium sans qu’ils ne soient punis selon la rigueur de la loi », a déclaré le président de LCT, Emmanuel SOGADZI.



La ligue des consommateurs du Togo, demande en outre au gouvernement de procéder à la détaxe des produits entrant dans la fabrication du pain afin de réduire le compte d’exploitation de fabrication du pain des boulangers.

La LCT a saisi l’occasion pour interpeller le gouvernement sur le projet des  organisations de boulangers relatif à une éventuelle augmentation du prix du pain, ce qu’il trouve inacceptable, car ne relevant pas de leurs prérogatives.



Notons que le bromate de potassium est un produit chimique, classé comme une substance cancérigène et toxique. Son utilisation peut «causer des douleurs abdominales, de la diarrhée, des nausées, des vomissements, de l’insuffisance rénale, de la surdité, des vertiges et une hypotension, ou encore abîmer les reins », selon plusieurs études. Des expériences ont montré de même que les effets du bromate ont été constatés sur le système immunitaire et la reproduction. A cause des dommages qu’il produit également dans le système nerveux et des reins, le bromate est interdit dans les pays de l’Union Européenne (UE) depuis les années 1990 et plus récemment dans les années 2 000 par les pays frontaliers du Togo et même au Nigéria. Aux USA, son usage est déconseillé aux boulangers et pâtissiers. De fait, sa dangerosité existe comme tout produit chimique dans le dosage.



Clarisse AFANOU

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires