LE PARAPLUIE DE LA DISCORDE !






Ce dimanche 11 Août 2019, les fidèles musulmans ont pris d'assaut le terrain d'Agouè pour la prière de la Tabaski ou la fête du Sacrifice. À l'issue de ladite prière, l'Imam qui officiait la cérémonie s'apprêtait à livrer son prêche. Alors un large parapluie a été ouvert pour protéger l'officiant contre le soleil ou la pluie. Quelle n'a été la surprise des fidèles de constater que le parapluie était frappé à l'effigie de Faure Gnassingbe. Pris de colère, les jeunes qui occupaient les rangées de devant se sont précipités sur l'Imam pour arracher l'objet indésirable. Pour eux, il n'est pas question de voir exhiber quelque image ou symbole du "Chef de l'État" sur les lieux de la sainte prière.



Interrogé par l'un de mes correspondants sur les lieux, l'un des contestataires déclare : " Nous ne comprenons pas pourquoi au moment où on dit non au quatrième mandat de Faure, on vient faire la publicité de celui-ci à travers l'Imam. Que vient chercher le parapluie portant la photo du Président Faure dans une prière musulmane comme celle-ci ? Si ce parapluie n'avait pas été remplacé par un autre, je ne sais comment allait se poursuivre le prêche ? Faure est chrétien, il n'a qu'à laisser enfin les musulmans libres."



L'Imam a pu continuer et achever son prêche cette fois-ci sans le parapluie de la discorde. Visiblement, les jeunes étaient en colère toutefois sous l'œil prudent des forces de sécurité du Généralissime Yark.



 Akondoh Ali

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires