Religion : Deux églises dans la visée de la direction des cultes




L’église de « Pleine adoption-temple de la résurrection » et l’église du « ministère évangélique Jésus le sauveur-temple Mahanam » sises respectivement dans les quartiers Légbassito et Bè-Kpota Anfamé sont sommées par la Direction des cultes de se conformer à la réglementation en vigueur dans le pays sous peine de sanction.



Dans une note adressée aux responsables desdites églises, le directeur des cultes, le chef d’Escadron Bédiani BELEI, leur donne un délai d’un mois à  compter du 12 août, pour se conformer aux injonctions de sa direction. En effet, il est reproché aux deux églises des nuisances sonores.



Sur plaintes des riverains et après conciliations, la direction des cultes a dépêché une équipe sur les lieux des cultes pour constat. Selon les rapports de ladite équipe le niveau d’intensité du bruit est élevé tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de ces églises. Il varie de « 65 à 70 décibels à l’extérieur et de 80 à 90 décibels à l’intérieur, ce qui est contraire à la norme », lit-on dans le courrier de la direction des cultes.



Un constat qui a fait dire avec regret à la Direction des cultes que ces lieux d’adoration continuent de générer du bruit au mépris des injonctions.



L’exercice de la liberté religieuse, rappel la Direction des cultes, est subordonné au respect scrupuleux de la tranquillité et de la quiétude du voisinage.



Depuis quelques mois, la direction des cultes par l’entremise de la police des cultes a entrepris une mission dite de « salubrité sonore » qui consiste à fermer les lieux de cultes  accusés sur plaintes des riverains de « nuisances sonores ». En l’espace de quelques mois, plus d’une dizaine d’église ont été fermées.



Francine DZIDULA

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires