Atakpame : Mlle Amevi Julienne FOBETIBA élue “Dame Alema édition 2019”.




La culture est le socle d'un développement harmonieux et durable de nos communautés d'où il urge de promouvoir nos entreprises culturelles afin qu'elles deviennent plus compétitives, créatrices de richesses et d'emplois décents. C’est l'objectif poursuivi par les responsables de l'association IRE-OGOU avec le volet de l'élection « Dame Alema », sur le projet de la semaine du patrimoine culturel, qui n'est tout autre chose que de donner l'opportunité à une dame entreprenante, dynamique et dévouée à mettre ses compétences et connaissances avec leur soutien au service du monde agricole et entreprenant pour un développement inclusif. 


Elles étaient seize à se lancer en compétition sur le tapis rouge à la conquête de la couronne de « Dame Alema », édition 2019. Après quatre sorties au cours desquelles on pouvait voir ses dames rivaliser, essayer de se démarquer par leur savoir-faire et à se dépasser, la couronne a flanché pour Dame Amevi Julienne FOBETIBA, candidate numéro 4.Elle a su impressionner les membres du jury présidé par Me ATRIMI et le public également par son éloquence, sa démarche, sa chorégraphie et sa détermination à rafler la couronne. Elle a su incarner la femme modèle,vertueuse,honnête,intègre,juste,scrupuleuse,consciencieuse,louable,digne,responsable,exemplaire,courageuse,travailleuse et conquérante voulue par les initiateurs dudit projet. Elle est désormais l'ambassadrice du Grand Ogou avec des potentialités dignes d'une “Dame entreprenante” et saura défendre dignement l'image de la localité par ses actes, ses gestes et ses paroles partout où elle serait.


 Pour le président de l'association IRE-OGOU, l'honorable Michel Yaovi AMETODJI, c'est avec le cœur comblé et un air de satisfécit total qu'il se retrouve à la fin de cette soirée où toutes les dames n'ont pas démérité mais qu'une seule est autorisée à damer le pion à toutes ces consœurs. Il a félicité le jury, le staff de l'association, les médias pour leur travail abattu depuis les préliminaires jusqu'à la finale de la nuit de ce vendredi 06 Septembre 2019.Il promet des innovations mettant plus en valeur la femme agricole et entreprenante avec les prochaines éditions à venir ce qui permettra aux natifs du Grand Ogou de s’y retrouver et s'affirmer tout en participant à la réalisation du Plan National de Développement. Dame Alema 2019 serait accompagnée dans sa mission par Catherine OGNAKOTAN et Sadia AKADJA respectivement élues 1ère et 2éme dauphines. 


La grande spécificité de cette année est l'élection d'une Dame IRE-OGOU qualifiée de la plus patiente et déterminée à aider les camarades à cultiver le développement personnel et le contrôle de soi. La soirée était de taille selon les propos de certains spectateurs qui n'ont pas manqué de tirer chapeau aux organisateurs et  les ont encouragé à poursuivre ce projet qui donne l'occasion au Grand Ogou de valoriser son patrimoine culturel. La soirée a été riche en couleurs et entretenue par des artistes de la chanson tels que Vido Smith, Fabulous, Makoumakou Ambassadeurs de vie et autres.

Rendez-vous est pris pour l'année prochaine avec de nouvelles innovations à découvrir.

Jean-Marc E.

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

1 Commentaires

  1. Toutes nos félicitations à IRE-OGOU pour la promotion de la culture, un merci spécial et sincère à l'honorable Yaovi AMETODJI pour son engagement pour le développement de l'Ogou,Que Dieu le bénisse et lui accorde plus de force pour relever d'autres défis.
    À l'heureuse gagnante Julienne Fobetiba , nous jetons des fleurs...

    RépondreSupprimer