En attendant le programme d’enterrement, la dépouille mortelle de Jimi Hope est arrivée hier à Lomé




La dépouille mortelle de l’artiste de la chanson togolaise, Jimi Hope, est arrivée hier nuit à l’aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé. Décédé à Paris le 05août dernier, à la suite d’une courte malade, le corps de l’artiste n’a pas pu être rapatrié en raison d’une dissension entre la famille et les autorités togolaises. Pour accueillir l’illustre disparu hier les autorités togolaises, les artistes et les fans du disparu.


Vive émotion hier à l’aéroport international de Lomé à l’arrivée du corps du meilleur artiste Rock’n roll africain, Jimi Hope. C’est au milieu des pleurs et des lamentations que le corps de l’auteur du titre à succès « Aglan » dans les années 80 a été transféré à la morgue du CHU Sylvanus Olympio. 


Le corps devrait  séjourner dans la plus grande morgue rénovée du Togo là jusqu’à ce que le programme des obsèques soit peaufiné. Faut-il le rappeler, qu’hier, au cours d’une conférence de presse, la famille SENAYA dont est issu Jimi Hope, a annoncé qu’elle ne s’est pas encore entendue sur un programme et qu’une fois le consensus obtenu elle n’hésitera pas à le communiquer au gouvernement,  à la presse et à la population toute entière. Notons que le gouvernement veut organiser des obsèques nationales à Jimi dont les œuvres jonchent les rues togolaises notamment l’aéroport de Lomé et la place Colombe de la paix. A cette dernière place, les fans déposent des gerbes de fleurs et des bougies en sa mémoire. 


Bluesman, rockeur, peintre et sculpteur, il était un artiste aux multiples talents. De son vrai nom Koffi SENAYA, il était considéré comme l'un des précurseurs de la musique rock and Roll de l'Afrique contemporaine. L'artiste a rendu l'âme le 05 août dernier à Paris.
 



Clarisse AFANOU

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires