Jean-Pierre Fabre de la Mairie à la Présidence de la République ?




Le destin de plusieurs hommes politiques en l’occurrence Jacques CHIRAC de France, Marc RAVALOMANANA de Madagascar, est passé de la Mairie à la présidence de la République. Avec l’élection ce matin du président de la première force de l’opposition au Togo, plus rien ne pourra s’opposer à la candidature de Jean-Pierre FABRE à la prochaine élection présidentielle. Assurer de la légitimité populaire au sein de la capitale, l’ancien chef de file de l’opposition togolaise, ira à la conquête de l’électorat national face à son principal challenger qui sera, sauf surprise Faure GNASSINGBE, qu’il avait déjà croisé à deux reprises.


Après une divergence procédurale hier et qui a amené le préfet du Golfe M. AGBOTSE Komlan à suspendre la première réunion des conseillers municipaux élus le 30 juin dernier, ce matin tout est rentré dans l’ordre et le vote a pu se dérouler par empreinte digitale, ce qui était hier l’objet de divergence. Et à l’issue du vote, c’est finalement Jean-Pierre FABRE, grâce à une coalition constituée de la C14 et certains indépendants, est arrivé en tête des suffrages. Il sera secondé dans sa tâche par la première adjointe au maire qui, n’est autre que sa vice-présidente au sein de sa formation politique, ANC, Me Isabelle AMEGANVI. TSOLENYANU Akouété de la C14 et AZANLEDJI Koami Lanyo du MPDD sont respectivement élus 2ème et 3ème au adjoint au maire.


Le pouvoir et ses alliés qui ont manœuvré pour que cette mairie échappe à l’ANC et son président, à quelques mois d’une importante échéance électorale, ont été mis en minorité. Une déculotté pour FABRE serait très préjudiciable à sa candidature. Fort heureusement que c’est auréolé de la victoire à la mairie Golfe 4 que l’ancien chef de file de l’opposition se lancera dans la course à la présidentielle de l’année prochaine. Cette élection de FABRE  à la tête de la mairie Golfe 4 avec le concours de la C14 est le signe de ce qu’une union de l’opposition peut apporter dans une élection surtout capitale.


Assurer de la Mairie Golfe 4, c’est en toute sérénité qu’en octobre prochain, lors du congrès de son parti que FABRE sera élu candidat à cette élection. On ne voit pas ce qui peut s’opposer à une candidature de FABRE, le candidat naturel du parti « orange » comme l’avait déclaré il y a quelques mois Sévérin DRA, cadre  du parti. Il devra en dehors du candidat du pouvoir, affronter Ekué Pierre Gamessou KPODAR, un candidat indépendant qui s’est déclaré à la veille. Candidat de son parti, FABRE devra batailler pour rallier sur son nom les principaux partis de l’opposition surtout rassurer ceux qui pensent qu’il n’est pas rassembleur. Mais le plus important c’est de convaincre les indécis et les militants de l’autre frange importante de l’opposition, le PNP qui ne se retrouvent pas dans le schéma d’élection et qui attendent seulement la prochaine candidature de Faure GNASSINGBE pour déclencher une prochaine révolution qui, cette fois-ci, on le croit dure dans ce camp, emportera la plus vieille dictature de l’Afrique occidentale.



Francine DZIDULA

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

1 Commentaires

  1. Moi à mon humble avis, que Fabre reste ds son coin. Il n'est pas présidentiable.

    RépondreSupprimer