Rentrée scolaire 2019-2020 : L'Association "Ladies Voice" assiste les jeunes filles de l'orphelinat la Maison du Bonheur



Le lundi 16 septembre 2019 est la date de la rentrée scolaire 2019-2020 au Togo. En prélude à ce début d'année académique, l'Association "Ladies Voice" a fait un don de fournitures scolaires aux jeunes filles démunies de l'orphelinat la Maison du Bonheur. La cérémonie de remise a eu lieu le vendredi 13 septembre dernier au siège de ladite maison à Daliko, banlieue au nord-ouest de Lomé.

Pour la Présidente de l'Association "Ladies Voice", Lamy Rafiétou TCHEDRE, cette initiative vise à encourager l'accès à l'éducation des jeunes filles surtout dans les milieux ruraux, à leur maintien sur les bancs de l'école et à une éducation inclusive de qualité. "De nos jours, le droit à l'éducation des enfants, des filles surtout, est un principe sacré. Notre association a pensé assister les jeunes filles de l'orphelinat la Maison du Bonheur", a-t-elle déclaré et d'ajouter : "Par ce don, nous entendons offrir une année académique paisible aux jeunes filles de cette maison. Au-delà du don, nous allons suivre au quotidien, le travail de ces filles à l'école".

Par ailleurs, la Présidente de L'Association "Ladies Voice" a encouragé la Directrice de l'orphelinat la Maison du Bonheur, Essi Akpénè WARA, à redoubler d'ardeur dans ses tâches quotidiennes en dépit des difficultés que connaît son centre afin d'offrir aux jeunes filles une formation scolaire décente. A l'endroit des bénéficiaires, elle les a invitées à cultiver l'excellence à l'école. "C'est par le travail bien fait et sans relâche que vous deviendrez des personnalités", a-t-elle conseillé.

Le don de fournitures est composé des cahiers, des stylos, des crayons, des règles, des couvertures et des ensembles géométriques. Portée sur les fonts baptismaux en 2015, l'Association "Ladies Voice" œuvre pour la promotion de l'éducation scolaire de la jeune fille surtout dans les milieux défavorisés.


Godwin AFEDO
E-Mail: togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires