Anié: ACAEP promeut le civisme en milieu scolaire




 Le milieu éducatif semble être moins accompagné ou moins visible culturellement parlant puisque la majorité des activités culturelles restent concentrés durant les grands événements extrascolaires. La couche vulnérable que constitue le monde scolaire est souvent mise en marge des projets culturels. L'implication des élèves dans de différents concours par des activités de sensibilisation et de conscientisation est nécessaire et porteuse de bons rendements pour la cible que constitue la jeunesse, relève de demain. Il est important également pour les élèves qu'avec les créations des clubs scolaires qui constituent un cadre idéal pour l'émergence de leur talent, mais aussi une opportunité pour ceux-ci de cultiver le développement personnel. C'est dans le souci d'accompagner le gouvernement togolais à mettre les différents concours au service du développement des élèves que l'Association Club des Amis pour l'Education de Proximité (ACAEP) parrainée par l'Association JBW et ses partenaires, a initié le projet “Talent Culture” pour un transfert de compétence progressif à 30 établissements scolaires dans six préfectures de la région des plateaux à savoir : Ogou, Amou, Anié, Haho, Kpélé et Wawa. 

Pour Domefa Kossi KOUMEDJINA, porteur du projet, il s'agit d'identifier, de sensibiliser et d'éduquer 9000 acteurs du milieu scolaire en matière du civisme et de la citoyenneté à travers des messages bien définis pour disposer d'ici 2022 d’une génération de jeunes dynamiques et responsables soucieux du développement de leur nation. 

Le constat est que de la maison à l'école, des ateliers à la ville, le comportement incivique, la prise de conscience du bien commun ne sont plus de rigueur, des élèves menacent parfois leurs professeurs, la destruction des symboles étatiques lors des mouvements politiques, la conduite sans permis, le refus du port de casque, le téléphone au volant ou encore l'absence du port de ceinture de sécurité, sont légions et  doivent être proscrits.

Jean-Marc E.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires