La présidentielle aura lieu entre 19 février 2020 et le 05 mars 2020, selon la Cour constitutionnelle



Les choses se sont accélérées dans la journée d’aujourd’hui pour le scrutin à venir. Après la  Commission électorale nationale indépendante (CENI) qui a fixé la date de la révision des listes électorales, c’est le tour de la Cour constitutionnelle, un des maillons forts de l’organisation de l’élection présidentielle qui vient de fixer l’intervalle dans lequel devrait avoir lieu ce scrutin.

Dans un communiqué rendu public ce 31 octobre, la Cour constitutionnelle rappelle qu’aux termes de l’article 61 de la Constitution du 14 octobre 1992, le scrutin relatif à l’élection présidentielle est ouvert soixante quinze  jours au plus tôt  avant la fin du mandat présidentiel et soixante jours avant la fin du mandat présidentiel en cours. Le mandat du président en exercice qui a débuté le 04 mai 2015, date de prestation de serment, prend fin le 03mai 2020.

Par conséquent, le prochain scrutin doit être ouvert sur convocation du corps électoral         au plus tôt le 19 février 2020 et au plus tard le 05 mars 2020.

En outre, continue le communiqué de la Cour constitutionnelle, le prochain scrutin doit être ouvert sur convocation du corps électoral au plus tôt le 19 février 2020 et au plus tard 05 mars 2020.

Enfin, la Cour invite le gouvernement et les personnes concernés par ce scrutin à se conformer auxdites dispositions et à l’ensemble des textes en vigueur régissant le scrutin.

Ainsi les Togolais sont fixés sur l’intervalle dans lequel aura lieu se scrutin et pour lequel une dizaine de candidatures est déjà annoncée.



Francine DZIDULA

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires