Santé : 4 districts sanitaires lancent la riposte contre la Poliomyélite






On se croyait à l'abri de ce fléau car multiples campagnes de vaccination ont permis de rassurer les populations à la base de l'élimination de ce mal. Mais dame nature en a décidé autrement. De nouveaux cas de la poliomyélite ont été découverts dans un village du district sanitaire de l'Est-mono la semaine dernière obligeant les premiers responsables du ministère de la santé a enclenché une campagne de riposte vue l'urgence. 


Initialement prévue pour le 31 octobre, la campagne de riposte aura lieu finalement le 03 novembre prochain dans les districts d’Anié, Est Mono, Blitta et Tchamba.  


La campagne de vaccination de riposte fait partie des activités de vaccination supplémentaires, c’est une des trois stratégies mises en œuvre pour prévenir la survenue des cas de poliomyélite dans le monde et particulièrement au Togo. 


Durant ces campagnes, des doses supplémentaires de vaccin antipoliomyélitique oral sont administrées à tous les enfants âgés de 0 à 5 ans quel que soit leur statut vaccinal pour renforcer leur immunité. Même les enfants complètement vaccinés doivent recevoir une dose supplémentaire de vaccin antipoliomyélitique oral. 


Pour le Coordonnateur de la plateforme des OSC pour la vaccination et l'immunisation au Togo (POSCVI-Togo), Manzama-Esso KOLA, la poliomyélite est une maladie très dangereuse qui peut tuer les enfants ou les rendre infirmes à vie. Il a donc lancé un appel aux parents à faire vacciner leurs enfants contre cette maladie.


Notons que la poliomyélite est une maladie très contagieuse provoquée par un virus (le poliovirus) qui envahit le système nerveux et qui peut entraîner en quelques heures des paralysies irréversibles.



Jean-Marc E.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires