Atakpamé : La ville aux 7 collines au cœur de l’édition 2019 de la Journée africaine de la statistique (JAS)



L'importance des statistiques comme étant le socle principal de développement de tout Etat est une réalité confirmée par les récentes réformes du système statistique national entreprises par le ministère de la Planification, du développement et de la coopération, ensemble avec le gouvernement, visant à promouvoir la qualité et la fiabilité des données statistiques, la bonne gouvernance au service du développement durable de notre pays.

 Instituée en Mai 1990 par la 25ème session de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique et la 16ème Conférence des ministres africains de l'économie et du plan, la 29ème édition de la journée africaine de la statistique, a été célébrée cette année dans la ville d'Atakpamé sous le thème “Tout le monde compte : des statistiques de qualité pour une meilleure gestion des déplacements forcés en Afrique”. Cette célébration a pour objectif principal la sensibilisation du public sur l'importance des statistiques dans l'élaboration, la mise en œuvre et l'évaluation de l'impact des politiques de développement sur les conditions de vies des populations de chaque nation. 

La thématique de cette année réaffirme l'utilité des statistiques officielles dans la gestion des réfugiés et des personnes déplacées dans nos pays pour répondre particulièrement au concept de “Ne laisser personne pour compte” des Objectifs du développement durable (ODD) en général et au défi de la gestion des déplacements forcés en Afrique. 

Dans ce contexte que la loi No 2016-021 du 24 Août 2016, portant statut de réfugié au Togo, est venue consacrer l'engagement de notre pays à améliorer la situation des réfugiés et des personnes déplacées qui définit les principes et les règles que l'État doit respecter en matière de gestion des réfugiés et des personnes déplacées, d'après Essohanam EDJEOU, Directeur de Cabinet du ministère de la planification, du développement et de la coopération représentant son ministre de tutelle. Tous les acteurs de développement de la région des Plateaux ont saisi l'opportunité offerte à eux, pour rassurer les premiers responsables de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques et Démographiques (INSEED), de leur engagement à continuer de leur apporter leurs appuis dans la sensibilisation des populations sur les enjeux des opérations statistiques en vue d'obtenir leur adhésion et leurs contributions aux collectes réussies de données.

Jean-Marc E.
Pour vos reportages, annonces et publicité contacter le service commercial de votre site Togoscoop au Tél : (00228) 99 56 57 88

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires