Atakpame: Visite de terrain de la chargée du projet autonomisation des jeunes filles et jeunes femmes pour l'engagement citoyen



Les violences faites aux femmes et aux filles sont avant tout des violences sexistes permises par les inégalités de pouvoir entre les hommes et les femmes. Dans un contexte historique de discrimination sexiste et de domination masculine. Dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux jeunes filles et de la promotion de l'équité Genre, l'association Les Ambassadeurs de Vies (AB-Vies), en collaboration avec Plan Togo et Youth Panel, ont organisé une journée de sensibilisation et de restitution sur le travail abattu depuis le mois de Mars 2019, jusqu'à nos jours. 

La rencontre a permis à Youth Panel d'exposer et informer les populations sur les différentes formes de violences faites sur les jeunes filles, du genre transformateur de l'inclusion, de l'engagement citoyen et de la politique de sauvegarde des enfants et des jeunes de Plan International. L'objectif de cette assise était de mieux sensibiliser les parents, les VEC, leur voisinage et leurs camarades d'école sur l'engagement citoyen et la participation citoyenne de tout un chacun. La rencontre de ce samedi 25 octobre a été une opportunité pour les partenaires, les responsables de l'association AB-Vies et le public, pour s'informer de la réalité des formes de violences faites sur les filles et des mesures de prévention élaborées par les organismes internationaux pour y faire face. Des scènes ont été présentées par la troupe théâtrale de l'association, véhiculant des messages interpellant tout un chacun à faire sa part dans cette lutte pour un avenir radieux de la Jeune Fille. La chargée du projet au niveau du Plan International Allemand, Kristin BOSTELMANN, s'est dite heureuse d'avoir découvert le travail abattu par Youth Panel et ses partenaires et promet la disponibilité de son institution dans l'accomplissement dudit projet qui promet l'équité genre et est également une opportunité offerte aux filles et aux jeunes femmes de démontrer qu'elles sont capables d’atteindre des buts où elles étaient discriminées.

Jean-Marc E.
E-Mail : togoscoop@gmail.com

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires